En route vers les CAP 3G Bovins lait et Légumes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le CAP filière Légumes 2ème génération se termine le 16 octobre 2018 et celui des Bovins lait le 6 novembre. Après une phase de bilan et une réactualisation du diagnostic, les filières sont en pleine élaboration des nouveaux programmes d’actions 3ème génération (3G).

Les 25 et 29 juin derniers les filières, Bovin lait d’abord puisLégumes ensuite, ont défini leurs enjeux, les grands axes de travail et ébauché des premières actions concrètes pour les CAP3G. Ces séminaires de travail ont réuni chacun une trentaine d’acteurs représentatifs de la filière.

L’objectif pour les bovins lait est de maintenir une filière laitière en région Centre, d’avoir des éleveurs et collecteurs demain sur le territoire ; rendu possible grâce à des éleveurs positifs, dynamiques et performants (proactifs et réactifs), en lien avec un réseau d’accompagnement technique présent et disponible.

Pour cela la filière a défini trois enjeux prioritaires :

  • Avoir des systèmes adaptables aux changements : marchés, sociétaux et environnementaux (mise aux normes, aléas climatiques)
  • Avoir des entreprises rentables
  • Avoir une filière et un environnement attractifs (structures, services, territoire)

 

Pour répondre à ces enjeux, six axes de travail ont été mis en avant :

  1. Maintenir le renouvellement des générations
  2. Main d’œuvre et organisation du travail
  3. Performances des entreprises, des exploitations : Investissements, Conseil aux entreprises (technico-éco, adaptation aux nouveaux cahiers des charges, qualité lait, ferme laitière bas carbone, loi Notre), Accès aux services (machine à traire, vétérinaires, …)
  4. Complémentarité des systèmes céréales / élevage
  5. Valeur ajoutée et débouchés des entreprises (exploitations, laiteries) : Projets collectifs de diversification, la production bio
  6. Communication positive sur la filière et les métiers : Attractivité, Réponses aux attentes sociétales,  Impacts environnementaux

 

Côté légumes, la filière a défini les mêmes trois enjeux prioritaires, avec un focus particulier sur les aspects gestion de l’eau et environnement.

Pour répondre à ces enjeux, sept axes de travail ont été mis en avant :

  1. Développer l’expérimentation pour faire face aux mutations
  2. Permettre l'accès à une MO locale motivée, disponible et compétente
  3. Soutenir les investissements pour améliorer la performance globale
  4. Renforcer l’accompagnement technique des producteurs
  5. Accompagner la structuration de la filière par des actions collectives
  6. Encourager une vision stratégique dans les exploitations
  7. Favoriser une communication au sein et autour de la filière

Le calendrier est serré, puisque les filières visent une validation des nouveaux programmes sur le premier trimestre 2019.

L’été sera donc studieux. Au programme : écrire les fiches actions, ébaucher la maquette financière, affiner les diagnostics… Un prochain comité de filière de travail est prévu le 05/09 à Orléans pour les Légumes et le 11/09 à Blois pour les Bovins lait.