Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture de Loir-et-Cher > Nos actualités > Des projets de méthanisateurs en Loir-et-Cher

Des projets de méthanisateurs en Loir-et-Cher

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis plusieurs années, la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher guide les projets de méthanisation sur l’ensemble du territoire loir-et-chérien. Cet accompagnement s’effectue de la phase d’émergence du projet jusqu’à la mise en service du dispositif. Aujourd’hui, sur le département, plusieurs projets ont vu le jour. Mais comment s’organise un tel projet ? Petit tour d’horizon de l’accompagnement !

Des visites de découverte

La première étape pour un groupement d’agriculteurs intéressés par le développement d’un tel dispositif est la découverte de la méthanisation. Pour cela, Christophe BEAUJOUAN, conseiller dédié aux projets de méthanisation à la Chambre d’agriculture, organise régulièrement des visites de méthaniseurs. Sur janvier et février 2019, deux visites ont été organisées pour les différents groupements d’agriculteurs.  L’objectif de ces rencontres est d’acquérir des éléments techniques et économiques à travers un exemple grandeur nature !

La visite d’Agrifyls à Chaumont (52), qui a attiré plus d’une trentaine d’agriculteurs, a ainsi permis de découvrir un méthaniseur avec 80 % de CIVEs* et 20 % d’intrants extérieurs en injection GRDF.

La seconde visite à Bassee Biogaz (77) a permis la présentation d’un méthaniseur avec 80 % de CIVEs* et 20 % de pulpes et issues en injection GRTGAZ.

Suite à ces visites de découverte, la Chambre d’agriculture propose son accompagnement sur les études de gisement, les études de faisabilité, les plans d’épandage mais également l’organisation de réunions de communication afin de sensibiliser le grand public ainsi que les élus locaux à l’acceptation sociétale de ce type de projet.

* Les CIVEs sont des Cultures Intermédiaires à Valorisation Energétiques implantées avant une culture de printemps (voire entre 2 cultures d’hiver) qui seraient ensilées à destination d’un méthaniseur

Les derniers projets locaux !

En 2018, le méthaniseur Méthabraye, installé à Savigny-sur-Braye a été inauguré après plusieurs mois de montée en charge. 17 exploitations situées au nord-ouest du département composent le collectif et ont contribué au développement du projet. Methabraye est la première unité de méthanisation agricole française qui injecte du biométhane dans le réseau de gaz de ville, en gaz porté (via une navette en camion du méthaniseur de Savigny-sur-Braye au point d’injection de Naveil) reliant ainsi ville (consommateurs) et campagne (producteurs d’énergie renouvelables).

En 2019, s’entamera la construction du méthaniseur de Lamotte-Beuvron ! L’association regroupe une dizaine d’éleveurs, la Fédération Française d’Equitation ainsi que la commune de Lamotte-Beuvron. Véritable projet territorial ancré au sein de la ville, le méthaniseur proposera une solution pour l’ensemble des biodéchets de la commune, créant ainsi le circuit court du biodéchet !

 

Nouveauté de la méthanisation 

Auparavant la grande majorité des projets de méthanisation s’articulaient autour des effluents d’élevage. Depuis quelques années, la méthanisation  s’ouvre aux céréaliers avec la production de biomasse via les CIVEs et les menues pailles. Les CIVEs sont des Cultures Intermédiaires à Valorisation Energétiques implantées avant une culture de printemps (voire entre 2 cultures d’hiver) qui seraient ensilées à destination d’un méthaniseur. « Il s’agit d’une opportunité pour les producteurs de grandes cultures, nous indique Christophe BEAUJOUAN, conseiller spécialisé Energie à la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher. En effet, ces CIVEs permettraient de diversifier son assolement, d’apporter une solution à la gestion des adventices et d’introduire une nouvelle activité économique au sein de l’exploitation ! »

Plusieurs groupes de réflexion sont présents sur l’ensemble du territoire, preuve de l’intérêt de ce dispositif pour l’agriculture. Vous êtes intéressé par un projet collectif de méthanisation ? N’hésitez pas à contacter la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher pour être mis en relation avec les porteurs de projets, notamment le projet de Blois-nord qui est toujours ouvert pour  accueillir de nouveaux membres !