Vous êtes ici : Accueil > Territoires > Collectivités > Les espaces verts > Cher - La gestion différenciée des espaces verts et des voiries > La gestion différenciée, c'est quoi ?

La gestion différenciée, c'est quoi ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La gestion différenciée est une nouvelle approche de la gestion des espaces verts. Il s'agit d'adapter le mode de gestion à chaque espace en prenant en compte sa vocation, sa fréquentation et sa situation. Avec le passage au zéro phyto, il s'agit également de libérer du temps sur certains espaces, afin d'en passer plus sur ceux nécessitant plus d'attention.
Pour le grand public, les intérêts du plan de gestion différenciée sont de :
•    Favoriser la biodiversité ;
•    Limiter la consommation des ressources naturelles (foncier, eau, etc.) ;
•    Mettre en avant des ambiances différentes et riches en respectant l'identité des paysages locaux ;
•    Développer la dimension culturelle et sociale des espaces verts et naturels ;
•    Être sensibilisé à l'écocitoyenneté.
 
Pour la commune, les objectifs de la gestion différenciée sont de :
•    Limiter les pollutions en réduisant fortement l'utilisation des produits phytosanitaires mais aussi de limiter les consommations d'énergie fossile, par exemple en diminuant le nombre de tontes sur certains sites ;
•    Favoriser la biodiversité au sein des espaces publics ;
•    S'appuyer sur les éléments forts et remarquables de l'identité de la commune pour une meilleure valorisation globale de son image ;
•    Développer l'écocitoyenneté à travers la mise en place du plan de gestion différenciée ;
•    Optimiser les moyens humains et matériels des communes en rapport avec la réalité des surfaces à entretenir ;
•    Faire évoluer les pratiques parfois établies de longue date ;
•    Valoriser le travail et le savoir-faire des équipes communales et accompagner l'évolution du métier de jardinier vers plus de sensibilité écologique.
Les échanges entre la population, les élus et les services techniques sont privilégiés pour ajuster la gestion aux usages.
Pédagogie et consensus sont primordiaux pour la réussite de la démarche qui doit également être progressive dans le temps.
La communication joue également un rôle très important pour informer les habitants de l'avancement du projet et des futurs changements sur les espaces communaux.