Politique Agricole Commune

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’agriculture doit aujourd’hui répondre à des enjeux de plus en plus nombreux et ambitieux :

  • indépendance et sécurité alimentaire
  • équilibre des territoires ruraux
  • préservation des ressources naturelles.

La Politique agricole commune (PAC) est la seule véritable politique européenne intégrée. Assortie d’un budget spécifique, elle accompagne l’agriculture et les agriculteurs face aux nouveaux défis.

PAC 2014-2020

La PAC en vigueur pour la période 2014-2020 repose sur des principes fondateurs (nouvelle répartition et verdissement des aides) et un cadre adoptés au niveau européen au cours du second semestre de l'année 2013. Toutefois les marges de manœuvre laissées aux Etats membres pour son application ont conduit à en adapter le contenu aux priorités nationales. En savoir plus dans cette rubrique sur les caractéristiques générales et les évolutions de la PAC appliquée en France depuis 2014.


PAC post 2020

La PAC actuelle est prévue pour s’appliquer jusqu’en 2020. Une nouvelle réforme sera mise en œuvre pour adapter la PAC aux enjeux post 2020.

Dès février 2017, la Commission européenne lançait une grande consultation publique sur l'avenir de la PAC après 2020. Le débat de fond sur la future PAC a réellement démarré avec la publication le 29 novembre 2017 de la communication sur « l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture », dans laquelle la Commission européenne a livré ses propositions pour la PAC post 2020.

Mais c'est avec ses propositions formelles, le 2 mai 2018, de cadre financier pluriannuel 2021-2027 et, le 1er juin 2018, de nouveaux règlements de base pour la PAC que le coup d'envoi des négociations a été donné. Celles-ci ne devraient pas se conclure avant le printemps 2019 au plus tôt et il est possible que le cadre actuel de la PAC soit prolongé jusque 2022-2023, le temps de mettre en place la réforme.

Voir nos actualités.

PAC annuelle

La PAC se concrétise par des aides directes versées aux exploitations agricoles mais impose aux agriculteurs d'être en conformité aveccertaines exigences réglementaires à travers le dispositif de conditionnalité des aides. Dans le cadre du verdissement, le respect de certaines obligations au caractère environnemental est devenu la contrepartie exigée pour bénéficier du paiement vert découplé. Les conditions d'accès aux différentes aides et les exigences réglementaires à respecter sont décrites dans les rubriques de cette page.

CONTACTS

  • Cher

Isabelle METENIER
02 48 23 04 00
i.metenier@cher.chambagri.fr

  • Eure-et-Loir

Laurent BARADUC
02 37 24 45 39
l.baraduc @eure-et-loir.chambagri.fr

  • Indre

Mathieu WULLENS
02 54 61 61 71
mathieu.wullens@indre.chambagri.fr

  • Indre-et-Loire

Nathalie FLABEAU
02 47 48 37 40
nathalie.flabeau@cda37.fr

  • Loir-et-Cher

Philippe DEBARRE
02 54 55 20 27
philippe.debarre@remove-this.loir-et-cher.chambagri.fr

  • Loiret

Thierry DUFRESNE
02 38 71 90 88
thierry.dufresne @centre.chambagri.fr