fileadmin/user_upload/Centre-Val-de-Loire/122_Inst-Centre-Val-de-Loire/_Interface/cvl_rss.png Flux RSS des actualités2890099fr_FRChambre d'agricullture du Centre Val de LoireTue, 06 Dec 2022 23:50:16 +0100Tue, 06 Dec 2022 23:50:16 +0100TYPO3 EXT:newsnews-106840Thu, 12 Jan 2023 10:17:00 +0100[45] Mesures des reliquats azotés sortie hiver : un enjeu fort en 2023https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-mesures-des-reliquats-azotes-sortie-hiver-un-enjeu-fort-en-2023/La campagne Azote-Mieux de mesures des reliquats sortie hiver débutera à partir du 12 janvier 2023. Le contexte d’explosion du prix des engrais incite à ajuster au plus juste la fertilisation des cultures. Pour ceux qui souhaitent faire prélever leurs reliquats, pensez à passer commande avant le 2 janvier. <![CDATA[

Contact :
Laboratoire - 02 38 71 90 64 - laboratoire@loiret.chambagri.fr

]]>
2023LoiretActualité CA A la Une
news-121527Mon, 05 Dec 2022 16:16:07 +0100Un nouveau cahier des charges pour HVEhttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-nouveau-cahier-des-charges-pour-hve/Le Ministère de l’agriculture et de la Souveraineté alimentaire a publié le nouveau cahier des charges de la certification HVE « Haute Valeur Environnementale » pour une application au 1er janvier 2023.<![CDATA[

Après plus de 10 ans d’existence, la certification HVE voit son cahier des charges évoluer avec le maintien d’une seule voie de certification, l’introduction de nouveaux critères et la révision des seuils et de la grille de points.
La certification HVE s’appuie sur un socle d’indicateurs classés sous 4 thématiques : biodiversité, stratégie phytosanitaire, stratégie de fertilisation, gestion de la ressource en eau.
L’exploitation doit atteindre au moins 10 points par thématique pour obtenir la certification HVE.

Pour se positionner par rapport à HVE

N’hésitez pas à évaluer votre exploitation avec ce nouveau cahier des charges pour positionner votre exploitation par rapport à HVE et établir un plan d’actions personnalisé avec votre Chambre d’agriculture.

Pour en savoir plus

  • Publication à venir sur notre page dédiée pour une présentation plus complète (à venir)
  • Rapprochez-vous de votre contact HVE de la Chambre d’agriculture de votre département

Contacts

CHER
Christine LOPEZ
02 48 23 04 53

c.lopez@cher.chambagri.fr

EURE-ET-LOIR
Maud EVRARD
02 37 24 46 52

m.evrard@eure-et-loir.chambagri.fr

INDRE
Jean-Luc ROY
02 54 61 61 89

jean-luc.roy@indre.chambagri.fr

INDRE ET LOIRE
Elodie HEGARAT
06 77 11 75 42

elodie.hegarat@cda37.fr

LOIR-ET-CHER
hve@remove-this.loir-et-cher.chambagri.fr

LOIRET
Léa LUCHARD
07 76 16 56 90

lea.luchard@loiret.chambagri.fr

CENTRE-VAL DE LOIRE
Elodie BETENCOURT
02 38 71 91 19
elodie.betencourt@centre.chambagri.fr

]]>
2022Actualité CA A la Une
news-121428Fri, 02 Dec 2022 13:50:05 +0100Retour sur la quinzaine de la transmissionhttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-la-quinzaine-de-la-transmission/La quinzaine de la transmission, organisée du 18 novembre au 02 décembre, est terminée.<![CDATA[

Plusieurs événements ont été organisés à cette occasion par la Chambre d'agriculture de l'Indre :

- Le farm dating pour les exploitations bovines, le 26 novembre : voir la vidéo

- La journée découverte "devenir éleveur caprins" le 29 novembre : voir la vidéo

- La formation "cap transmission : quelle stratégie" le 29 novembre

- La soirée RH : transmission du savoir-faire, le 01 décembre

Face aux enjeux du renouvellement des générations, nous vous accompagnons tout au long de l'année !Une question ? Renseignez-vous auprès de notre service entreprise : 02 54 61 61 78

]]>
2022IndreActualité CA A la Une
news-121364Thu, 01 Dec 2022 09:25:05 +0100Offre découverte MesParcelleshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/offre-decouverte-mesparcelles/Prenez rendez-vous avant le 31 janvier 2023 !<![CDATA[

 

Vous n’êtes pas encore équipé d’un outil de traçabilité et vous recherchez quelque chose de simple et complet ?

Vous disposez déjà d’un outil mais vous êtes curieux de découvrir MesParcelles ?

 

N’attendez plus ! C’est le moment pour vous de bénéficier d’une heure gratuite d’accompagnement et d’un mois d’essai sans engagement.


MesParcelles est un outil complet, sans options, disponible sur votre ordinateur comme sur votre téléphone. Il vous permet de gérer votre assolement, anticiper votre prochaine déclaration PAC, gérer la traçabilité de vos productions, réaliser votre plan de fumure dans le respect de la Directive Nitrates, suivre vos indicateurs environnementaux (IFT, IAE…). Avec MesParcelles, vous pilotez aussi votre performance économique (gestion des stocks et calculs de marge), éditez l’ensemble des documents dont ceux indispensables au niveau règlementaire et bien plus encore.

Avec votre abonnement, vous bénéficiez également d’une assistance départementale (Maud et Ronan) disponible par mail ou par téléphone.

Pour aller plus loin, nous organisons des formations vous permettant de découvrir et/ou approfondir l’utilisation de l’outil et nous pouvons vous accompagner individuellement lors d’un rendez-vous.

Cette offre est valable jusqu’au 31 janvier, prenez votre rendez-vous dès maintenant !

Simplicité, mobilité, sécurité… optez pour MesParcelles !

Maud et Ronan
02 37 24 46 00
mesparcelles@remove-this.eure-et-loir.chambagri.fr

]]>
2022Eure-et-LoirActualité CA A la Une
news-119650Tue, 29 Nov 2022 12:00:00 +0100Le nouveau cahier des charges HVE est disponible ! https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-cahier-des-charges-hve-est-disponible/Après de nombreux mois d’échanges, de négociations, de mises en pratique, d’évaluations, le nouveau cahier des charges vient d'être publié pour une mise en application au 1er janvier 2023.<![CDATA[

La certification environnementale « Haute Valeur Environnementale » réalisée à l’échelle de l’exploitation permet entre autres d’accéder sous conditions au deuxième niveau de paiement de l’écorégime* (≈ 80€/ha), d’être exempté de Conseil Stratégique Phytosanitaire...

Elle est construite autour de quatre thématiques : la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau.

Les exploitations doivent obtenir au minimum 10 points dans chacune de ces thématiques pour obtenir la certification HVE.

De nombreux critères ont été revus (changement des références, des seuils et du nombre de points obtenus) et des nouveaux items sont apparus.

N’hésitez pas à évaluer votre exploitation avec ce nouveau cahier des charges. La Chambre peut également positionner votre exploitation par rapport à HVE et vous aider à établir un plan d’actions personnalisés.

Nous accompagnons également les exploitations sur les autres niveaux de la certification environnementale, rapprochez-vous de nos conseillers pour connaître les modalités.

Retrouvez toute la documentation, ci-après, relative à ce nouveau cahier des charges :

 

Contact : Maud EVRARD – 02 37 24 46 52 - m.evrard@remove-this.eure-et-loir.chambagri.fr

]]>
2022Eure-et-LoirActualité CA A la Une
news-121270Mon, 28 Nov 2022 16:21:55 +0100PAC 2023-2027https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-2023-2027-2/Réunion d’information vendredi 2 décembre à la CA37<![CDATA[

L’équipe PAC 2023-2027 de la CA 37 organise une réunion d’information sur les évolution de la PAC 2023-2027 ce vendredi 2 décembre salle Villatte

LES GRANDES LIGNES DE LA REFORME ET LES IMPACTS

► de 14 h 15 à 16 h 00
une réunion ouverte au public, à destination des exploitants agricoles et des OPA du département

 

 


Contact : Equipe PAC - Julie Robillard
Tél. : 02 47 48 37 70 - pac@cda37.fr

Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire
38 rue Augustin Fresnel - BP 50139
37171 Chambray-lès-Tours cedex
 

]]>
2022Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-121253Mon, 28 Nov 2022 14:54:00 +0100Mise en concurrence prestations informatiques pour la gestion des données de la génétique animale de l’Indrehttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mise-en-concurrence-prestations-informatiques-pour-la-gestion-des-donnees-de-la-genetique-animale-de/<![CDATA[

La Chambre d’agriculture consulte des entreprises pour les prestations informatiques pour la gestion des données de la génétique animale de l’Indre pour l’année 2023.

Le choix portera sur le respect du cahier des charges et les prix.

Le cahier des charges est disponible, ci-dessous ou sur demande auprès du secrétariat de direction au02.54.61.61.18 ou par mail : direction@remove-this.indre.chambagri.fr

La date limite de réception des offres est arrêtée le : Vendredi 16 décembre 2022 à 12h00.

Les prestations débuteront le 1er janvier 2023 pour une durée d’un an.

>> En savoir plus

]]>
2022IndreActualité CA A la Une
news-121251Mon, 28 Nov 2022 14:54:00 +0100Mise en concurrence marché d’analyses de laithttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mise-en-concurrence-marche-danalyses-de-lait/<![CDATA[

La Chambre d’agriculture de l'Indre consulte des entreprises pour les analyses du lait (matières grasses, matières protéiques, cellules, urée) pour les adhérents du contrôle laitier de l’Indre pour l’année 2023. Le choix portera sur le respect du cahier des charges et les prix.

Le cahier des charges est disponible, ci-dessous, ou sur demande auprès du secrétariat de direction de la Chambre au02.54.61.61.18 ou par mail : direction@remove-this.indre.chambagri.fr

La date limite de réception des offres est arrêtée le : vendredi 16 décembre 2022 à 12h00.

Les prestations débuteront le 1er janvier 2023 pour une durée d’un an.


>> En savoir plus

]]>
2022IndreActualité CA A la Une
news-121311Sat, 26 Nov 2022 16:34:00 +0100Les Universités du soir font peau neuvehttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-universites-du-soir-font-peau-neuve/Découvrez le nouveau visage des Universités du soir !<![CDATA[

Après plus de 38 éditions, les Universités du soir sont devenues un rendez-vous incontournable pour les agriculteurs d’Eure-et-Loir, grâce à son programme traitant de sujets en lien avec leurs préoccupations quotidiennes :

  • informations réglementaires,
  • accompagnements techniques,
  • des pistes à explorer pour l’avenir,

Cette année, la nouvelle équipe organisatrice, réunie autour d’Elodie Levacher, a souhaité moderniser l’identité visuelle des Universités du soir qui avait été développée lors du lancement en 2014.

AInsi à l'occasion de l'édition du 5 décembre, nous vous dévoilons le nouveau logo

Pourquoi ce choix ?

Le « U » de Université côtoie la flèche de lecture des retransmissions sur Youtube.

On y retrouve l’arrondi de l’amphithéatre ainsi que les couleurs de la charte graphique de la Chambre d’agriculture.

Nul doute que chacun s’appropriera rapidement ce nouveau « visage » des Universités !

]]>
20232022Eure-et-LoirActualité CA A la Une
news-121306Thu, 24 Nov 2022 15:41:00 +0100Le Bulletin de Santé du Végétal (BSV), une information gratuite sur l’état sanitaire des cultureshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-bulletin-de-sante-du-vegetal-bsv-une-information-gratuite-sur-letat-sanitaire-des-cultures/Abonnez-vous !<![CDATA[

Chaque année, sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire, de nombreuses parcelles sont suivies tout au long de la campagne, que ce soit en céréales à pailles, colza, maïs, protéagineux, pomme de terre…

Les BSV, publiés chaque semaine, dressent ensuite un état des lieux exhaustif des cultures suivies par les réseaux d’observation (stades, maladies, ravageurs...) pour vous informer sur l’état sanitaire des cultures et sur les seuils de nuisibilité. L’un des objectifs du BSV est de vous faire intervenir au bon moment.

Prenons l’exemple des charançons du colza. Le traitement est inutile tant qu’il n’y a pas de vol significatif, ou que les femelles ne sont pas mâtures... mais il faut rapidement intervenir lorsque la maturation des femelles est confirmée. Le BSV permet d’optimiser le positionnement par une mutualisation des captures et la réalisation de dissection de ces charançons avec l’appui de la Fredon.

Le BSV contient aussi des informations sur les méthodes de lutte alternative et prophylactique, des signalements (apparition de phénomènes de résistances et d’organismes émergents), des informations réglementaires par types de cultures :

Ces différents BSV sont consultables gratuitement

Abonnez-vous pour les recevoir directement !

]]>
20232022Eure-et-LoirActualité CA A la Une
news-121050Wed, 23 Nov 2022 14:36:00 +0100Journées allaitanteshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journees-allaitantes/Le service Elevage de la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher organise deux demi-journées allaitantes en novembre : - Le 22 novembre pour le secteur Sud - Le 01 décembre pour le secteur Nord <![CDATA[

22 novembre : EARL Jaffre & Fils, La Tuilerie, 41210 La Marolle en Sologne

1er décembre : EARL de la Gresilliere, La Gresilliere, 41170 Couëtron au Perche


Programme :

    9h30 : Accueil café
    10h00 : Présentation et questions sur l’élevage, Juliette BAILLON Conseillère Bovin Viande
    11h00 : Interventions thématiques
    • Gérer sa fertilisation, par Stéphanie COURTOIS Conseillère Grandes Cultures
    • Pâturage dynamique et fauche précoce, par Elodie MAULLER Conseillère Bovin Lait et Fourrage
    • Optimiser l’alimentation pour optimiser sa reproduction, par Juliette BAILLON Conseillère Bovin Viande et Bovin Lait
    • Performance économique en élevage, par Marine DURU Chargée de projet filières Bovins lait
    13h00 : Verre de l’amitié, remise des Sabots de bronze, suivi d’un buffet de produits locaux


Contact et inscription :

02 54 55 20 13

secretariatelevage@remove-this.loir-et-cher.chambagri.fr

 

]]>
2022Loir-et-CherActualité CA A la Une
news-121014Wed, 23 Nov 2022 09:04:28 +0100Le Marché fermier de Noël est de retour !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-marche-fermier-de-noel-est-de-retour/Rendez-vous festif très attendu, le traditionnel « Marché fermier de Noël » de la Chambre d’agriculture aura lieu cette année le vendredi 23 décembre 2022 de 9h à 15h.<![CDATA[

Une belle opportunité pour les consommateurs tourangeaux de venir s’approvisionner auprès des producteurs fermiers et artisans locaux.

Volailles festives, pâtisseries de Noël, miel, poires tapées, bière artisanales, truffes et safran, vins de Touraine… Les spécialités de Touraine seront au rendez-vous pour vous permettre de composer vos repas de fêtes de l’entrée au dessert !

 

 

 

En savoir plus :
Raphaël CASPI-TORRENT - raphael.caspitorrent@remove-this.cda37.fr - 06 23 37 83 75

Voir les participants au marché

 

► Kit communication

 

]]>
Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-120750Wed, 16 Nov 2022 17:23:37 +0100PAC 2023https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-2023/<![CDATA[

A compter du 1er janvier des évolutions sont introduites pour la période 2023-2027. Les changements les plus
importants portent sur :

  • Définition d’agriculteur actif et non cumul avec la retraite.
  • Conditionnalité élargie avec notamment la BCAE 7 et 8 dans nos systèmes de polyculture élevage et céréales.
  • L’Eco-régime, une démarche volontaire mais une nécessité économique avec différentes voies pour y souscrire.

 

 

La Chambre d'agriculture vous accompagne cet hiver : retrouvez l'ensemble de nos actions dans notre flyer.

 

 

 

]]>
2022Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-120524Thu, 10 Nov 2022 15:18:00 +0100Colza 28 n°3https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/eure-et-loirchambres-agriculturefr/nos-publications/ble28/colza-28/Vigilance vis-à-vis des grosses altises<![CDATA[]]>2022Eure-et-LoirActualité CA A la Unenews-121301Thu, 10 Nov 2022 14:22:00 +0100Gestion de l'eauhttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/gestion-de-leau/Marc Guillaumin est conseiller en agronomie, spécialiste des sujets climat et irrigation à la Chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir. Il propose aux irrigants un Outil d’aide à la décision (OAD) modernisé, Net-irrig par Seabex, sans capteurs, fiable et sur mesure, pour s’adapter et anticiper la gestion de plus en plus tendue de la ressource en eau.<![CDATA[

Quelles sont les problématiques actuelles et les enjeux d’avenir à considérer pour les irrigants ?

Marc Guillaumin : L’accès à des aides comme l’éco-régime (nouvelle Pac) amène de plus en plus d’agriculteurs à passer le pas de la diversification et donc à se lancer dans l’irrigation. Car même s’il existe des cultures de diversification économes en eau, la plupart ont besoin d’être irriguées (protéagineux, cultures de printemps, plantes aromatiques et à parfum, etc.).
Le principal secteur irrigué en Eure-et-Loir est la Beauce. L’eau étant une ressource partagée, tout le monde est invité à l’économiser, aussi bien les agriculteurs que les particuliers ou les entreprises. Si ces dernières années la capacité de la ressource ne diminue pas globalement, il y a en revanche de plus en plus d’utilisateurs.
Ce qui crée une forte pression. Des quotas sont appliqués aux irrigants. Plus le niveau de la nappe de Beauce est faible, plus les quotas risquent d’être bas l’année suivante. Du fait des sécheresses de 2022, il est probable
qu’en 2023, seul 60 % du volume d’eau de référence puisse être utilisé pour la production agricole dans ce secteur. En fonction des conditions climatiques, il pourrait y avoir d’autres restrictions pour les agriculteurs qui prélèvent directement dans les cours d’eau, ou des arrêtés pourraient s’appliquer dans des secteurs où il existe des conflits d'usage entre l'eau potable et l'eau d'irrigation. Autre pression, celle économique.  La plupart des forages sont alimentés de manière électrique.
L’augmentation, jusqu’à x 10, du coût de l’électricité pèse lourd dans les charges des irrigants.
Le changement climatique aura aussi un impact direct sur les irrigants et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas tant la pluviométrie, et donc le remplissage de la nappe, qui risque
de poser problème, celle-ci devrait rester identique à aujourd’hui. Au regard des simulations que nous avons réalisées sur les évolutions du climat, c’est plutôt la température, et donc l'évaporation de l’eau par les plantes, qui va faire que leurs cycles vont avancer plus vite et qu’elles auront un plus grand besoin d'eau pour survivre.

Donc la diversification des cultures est une solution d’avenir, mais elle implique que leur irrigation soit parfaitement raisonnée, c’est bien ça ?

Oui. Irriguer est une pratique  agricole parfois nécessaire. Mais il faut absolument qu’elle soit pensée au plus près du besoin de la plante pour qu’elle soit durable et rentable. C’est l’idée de la bonne
dose, au bon moment, au bon endroit. Pour réaliser ce conseil, on doit considérer trois critères principaux : le climat (avec des données météo), le besoin exact de la culture en fonction de son stade, et le type de sol. En conjuguant ces éléments, on peut déterminer le besoin réel en eau de la plante avec l’aide de bilans hydriques.

L’OAD Net-irrig par Seabex a donc été conçu avec cette exigence de précision ?

Tout à fait. C’était les critères voulus : sur mesure, rentable, simple d’utilisation et sans pose de capteurs sur la parcelle. L’agriculteur s’abonne à l’année, il investit un peu de temps au départ pour enregistrer son parcellaire et les informations à la parcelle, c’est nécessaire pour que la cartographie soit précise et le conseil adapté. Mais c’est très intuitif et vite pérennisé.
Chaque année, si le parcellaire n’a pas changé, il suffira juste de repréciser les cultures et les cycles.
On peut paramétrer, et affiner manuellement en fonction de la réalité du terrain, les données de plus de 140 cultures différentes.
En plus, chaque campagne passée permet d’enrichir la suivante.
Pour la météo, il suffit de se rattacher aux stations les plus proches de la parcelle. Nous sommes reliés à Météo-France, Weather Measures et un développement est en cours pour connecter les stations météo de l’exploitation
si elle en possède. L’agriculteur peut également personnaliser ses pluies manuellement si les données automatisées ne sont pas justes. L’outil permet aussi de calculer la réserve utile de son sol.
La conjugaison de ces éléments via Net-irrig par Seabex et des prévisions de pluies et de températures pour les jours à venir aide à faire des choix entre les cultures qui ont le plus besoin d’eau à tel moment sans impact sur le rendement au final. L’outil peut donc générer un conseil fiable en toute autonomie.
On a tout de même prévu une assistance dédiée si un agriculteur a une question, une difficulté ou un doute sur l’interprétation de ses analyses. Il retrouve les coordonnées de son conseiller Chambre référent dans son espace et peut le contacter. Il y a aussi un SAV technique si besoin, géré par notre partenaire Seabex.
Cet OAD a un autre avantage, celui de répondre à l’obligation de traçabilité imposée par certains cahiers des charges (ex. Global GAP), le référentiel HVE ou les dérogations pour les arrêtés sécheresse.

En savoir + sur https://seabex.com/netirrig-by-seabex/

]]>
20232022Eure-et-LoirActualité CA A la Une
news-120486Wed, 09 Nov 2022 13:51:00 +0100J-9 FERME EXPO TOURS | LE PROGRAMME OFFICIEL 2022https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/j-9-ferme-expo-tours-le-programme-officiel-2022/Pour sa 16ème édition, le Salon Régional de l’Agriculture et de la Gastronomie - Ferme Expo Tours vous propose un programme riche en événements.<![CDATA[

Des animations diverses et variées se succèderont les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre.

Découvrez le guide visiteurs 2022 en cliquant ICI

Rendez-vous au Parc des Expositions de Tours !

 

 

]]>
2022Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-120449Wed, 09 Nov 2022 09:41:03 +0100Attention : vols d’antenne GPS !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/attention-vols-dantenne-gps/Bien que cyclique, le vol de GPS dans les tracteurs agricoles reste une menace permanente.<![CDATA[

Pour lutter contre ce phénomène, la gendarmerie de l’Indre vous conseille de rester vigilant, et si possible de :

  • Retirer les consoles des engins lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

  • Noter (ou prendre en photo) le numéro de série de l'appareil pour permettre, en cas de vol, une géolocalisation de l'objet et apporter ainsi une aide utile à l'enquête.

]]>
2022IndreActualité CA A la Une
news-116210Tue, 08 Nov 2022 16:31:00 +0100[45] Charte d’engagements - Distances de sécurité riverainshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-charte-dengagements-distances-de-securite-riverains/Révision de la Charte d'engagements relative à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitations.<![CDATA[

L’utilisation des produits phytopharmaceutiques est réglementée à proximité des zones d’habitations et des lieux accueillant des personnes vulnérables ou des travailleurs présents régulièrement.

Dans le Loiret, le cadre réglementaire est fixé dans la charte d’engagement des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques approuvée par la Préfète de la région Centre-Val de Loire et du Loiret le 26 juillet 2022 suite à la consultation publique qui s’est déroulée du 25 juin au 19 juillet 2022.

Les mesures inscrites dans la charte d’engagement sont applicables pour tout utilisateur agricole de produits phytopharmaceutiques à proximité du public visé.

Ainsi chaque exploitant doit disposer d'un exemplaire de la charte (papier ou numérique) lorsqu’il réalise une application en bordure des secteurs concernés notamment s’il souhaite réduire la distance de sécurité. Il doit également être en capacité d’informer les riverains du moment effectif où intervient la réalisation d’un traitement phytosanitaire par un dispositif numérique ou visuel comme un gyrophare par exemple.
 

 

 

Bulletin prévisionnel

La charte d’engagement institue une information préalable des résidents et des personnes présentes pour porter à leur connaissance les périodes de traitement et les cultures concernées afin qu’ils puissent prendre leurs dispositions pour prévenir les risques liés à une exposition aux produits phytopharmaceutiques.

Retrouvez le bulletin prévisionnel des applications de produits phytopharmaceutiques sur les principales cultures du département.

Ce bulletin d'avertissement est à destination des résidents et des personnes présentes à proximité des lieux d'applications.
 

Il est élaboré par les services de la Chambre d'agriculture du Loiret et actualisé en cours de campagne. Les exploitants n'ont pas à rédiger ou à fournir ce bulletin.
 

 

]]>
2022LoiretActualité CA
news-119876Tue, 08 Nov 2022 14:31:00 +0100MAEC 2023-2027 : Eléments de réponses à vos interrogationshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maec-2023-2027-elements-de-reponses-a-vos-interrogations/<![CDATA[

La Chambre d’agriculture du Cher vous accompagne dans le cadre du dispositif d’aide des Mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC).

Retrouvez ci-dessous les fiches de souhait de vos territoires ainsi que des notices permettant de répondre à certaines des interrogations que vous nous avez formulées.

Fiches de souhait : 

  • Pour télécharger la fiche de souhait pour le territoire ZI Champagne Berrichonne Sologne, Porche et Soulangis-Moulon du Cher, Cliquez-ici !
  • Pour télécharger la fiche de souhait pour le territoire Sud du Cher,  Cliquez-ici !  
  • Pour télécharger la fiche de souhait pour le territoire Pays Fort du Cher, Cliquez-ici !

 

Notices techniques pour répondre à vos questions : 

 

 

LES INTERETS D’ENGAGEMENTS seront enregistrés auprès de la Chambre d'agriculture du Cher A PARTIR du 15 NOVEMBRE 2022 (toute autre inscription préalable ne sera pas prise en compte).
Il ne s’agit pas d’un engagement ferme et définitif, mais d’un des critères de priorisation demandés par l’administration.

Merci de nous adresser un mail ou courrier d’intérêt pour une MAEC, avec la fiche de souhait dûment remplie à l'attention de Mme Sémicha ZIDANI : semicha.zidani@cher.chambagri.fr

]]>
2022CherActualité CA A la Une
news-120327Mon, 07 Nov 2022 18:37:44 +0100Job-dating sur Ferme Expohttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/job-dating-sur-ferme-expo-1/À l’occasion du salon Ferme Expo, un «Job-dating» sera organisé le 18 novembre 2022 de 14 h à 16 h 30 en salle ABC<![CDATA[

L’objectif est de mettre en relation des éleveurs en recherche de main-d’œuvre avec plusieurs candidats.

Cet événement se déroule en partenariat avec Pôle emploi et les missions locales, des demandeurs d’emploi. Les participants à la formation Cap main-d’œuvre y participeront.

Si vous souhaitez participer au Job-dating, merci de nous transmettre au préalable quelques informations sur l’offre de salariat que vous proposez, afin de nous permettre de les communiquer aux candidats.

Si vous ne souhaitez pas participer au Job-dating, nous pouvons tout de même diffuser votre offre d’emploi aux candidats Cap main-d’œuvre ainsi que sur le salon Ferme Expo (par mail à : ornella.faye@cda37.fr  ou au :  02 47 48 37 71)

 

Visuel Job dating

 

]]>
Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-119555Sun, 06 Nov 2022 15:45:00 +0100Devenir vigneron coopérateur : pourquoi pas vous ?https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/devenir-vigneron-cooperateur-pourquoi-pas-vous/Une journée découverte sur l’activité de vigneron coopérateur est organisée par la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, en partenariat avec la cave Robert et Marcel.<![CDATA[

Rendez-vous le
Jeudi 24 novembre 2022 de 9 h 30 à 17 h.

Lieu : cave Robert et Marcel à RESTIGNÉ.

Cette journée s’adresse aussi bien à des porteurs de projets, étudiants en fin de formation qu’à des jeunes installés et agriculteurs en place souhaitant étudier un atelier complémentaire.

 

 

 

Au programme :
•    L’accompagnement de la cave auprès de ses adhérents, ses objectifs, ses projets.
•    Les avantages d’être coopérateur.
•    Références et chiffres clefs.
•    Témoignages de vignerons coopérateurs.
•    L’accompagnement des équipes de la Chambre d’agriculture 37.
•    Focus sur le renouvellement du vignoble dans le contexte de réchauffement climatique.
•    Mise en avant des projets recherche et développement de la cave Robert et Marcel.
•    Visite du site.
•    Dégustation de vins.

 

Participation gratuite. Inscription obligatoire au plus tard le 21 novembre : https://forms.office.com/r/SS9pjvzTC8

Plus d’informations :02 47 48 37 47 ou installation@remove-this.cda37.fr

 

]]>
2022Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA
news-120933Fri, 04 Nov 2022 12:06:00 +0100[45] Réseau électrique : Quel risque de coupures cet hiver ?https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-reseau-electrique-quel-risque-de-coupures-cet-hiver/Éviter le « blackout », c’est l’objectif que s’est fixé RTE, le gestionnaire de notre réseau de transport haute tension national, quant à la distribution d’électricité cet hiver. Malgré le contexte tendu, rien à craindre sur ce point nous ont-ils assuré. Par contre, des coupures de réseau seront réalisées pour s’affranchir des pics de consommation. Voici ce qu’il faut retenir concernant leur mise en œuvre. <![CDATA[]]>2022EnergieLoiretActualité CAnews-117946Thu, 03 Nov 2022 11:52:00 +0100[45] Nouvelle PAC : la chambre d'agriculture vous accompagnehttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-nouvelle-pac-la-chambre-dagriculture-vous-accompagne/Vous souhaitez anticiper l'évolution de la réglementation PAC et en évaluer les impacts sur votre exploitation ? La chambre d'agriculture du Loiret vous accompagne avec "MonSimulateurPAC". <![CDATA[]]>2022LoiretActualité CAnews-119938Thu, 27 Oct 2022 09:44:00 +0200[45] Influenza aviaire - Toute l'actualité !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/chambre-dagriculture-du-loiret/pages-hors-menu/influenza-aviaire/#c1239257<![CDATA[
  • Situation dans le Loiret au 25 octobre 2022
  • Détenteurs et éleveurs de volailles : les bonnes pratiques de biosécurité à respecter
  • Agir vite dés les premiers symptômes
  • Lorsqu'un cas hautement patogène est constaté en élevage

 


Niveau de risque sur le territoire français

En fonction du niveau épidémiologique constaté (situation en France), le Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire définit un niveau de risque négligeable à élevé sur l’ensemble du territoire.
Selon le niveau de risque, des zones spécifiques peuvent être définies :
- Zone à risque particulier
- Zone à risque de diffusion
A la date du 25 octobre 2022, le niveau de risque est considéré comme modéré sur le territoire français.  Sur le département du Loiret, une zone à risque particulier (Sologne) a été définie.
Mettre l’arrêté préfectoral avec la liste des communes concernées.


Situation dans le Loiret au 25 octobre 2022

» Suspicion en élevage de dindes sur la commune de Beauchamps s/Huillard

En raison d'une suspicion forte d'influenza aviaire hautement pathogène dans un élevage sur la commune de Beauchamps-sur-Huillard, une zone de contrôle temporaire a été prise pour limiter tout risque de diffusion. La liste des communes concernées par les restrictions est en annexe de l'arrêté.

 Arrêt (à mettre en téléchargement)

» Un cas dans la faune sauvage constaté dans le Loir-et-Cher

En raison d’une aigrette positive à l'IAHP sur la commune de Neung sur Beuvron, des zones de contrôles temporaires ont définies dans un rayon de 20 km autour de la localisation du cas constaté. Pour ce qui concerne le Loiret, seule la commune de Ligny le Ribault se retrouve en Zone de Contrôle Temporaire.
Cette commune étant en zone humide (Zone à Risque Particulier), elle fait déjà l'objet de mesures de biosécurité renforcée avec mise à l'abri et autorisation pour les mouvements de gibiers à plumes depuis l'élévation au niveau de risque modéré. Il est toutefois prévu des autocontrôles pour les élevages situés dans ces zones.

    Arrêté préfectoral définissant la zone de contrôle temporaire ainsi que les mesures applicables (à mettre en téléchargement)

En dehors de ces zones, sur tout le département du Loiret :
Il est recommandé d’appliquer avec le plus grande vigilance l’ensemble des mesures de biosécurité en élevage et dans les basse-cours.

> Pour toutes questions techniques, les éleveurs sont invités à se rapprocher de leur Organisation de production.
> Pour les particuliers, il est conseillé de vous rapprocher de votre mairie qui devrait recevoir prochainement de plus amples informations. Merci également de prendre connaissance des informations concernant les mesures de biosécurité à appliquer : voir ci-dessous.

Chambre d’agriculture du Loiret :
Agathe KOHL au 06 86 93 34 52 ou agathe.kohl@loiret.chambagri.fr
Bastien POUZET au


Détenteurs et éleveurs de volailles : les bonnes pratiques de biosécurité à respecter

Pour éviter la contamination et la propagation du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène, des mesures de biosécurité doivent être appliquées sur les sites de détention d’oiseaux captifs.

» Pour les détenteurs d’oiseaux à titre privé, à des fins non-commerciales (Basses-cours)

  • Respecter les mesures de biosécurité dans votre basse-cour : (mettre le fichier « affiche » en consultation).
  • Déclarer vos volailles : soit sur le site mesdémarches.agriculture.gouv, soit auprès de votre mairie
  • Surveiller toute mortalité anormale et le signaler
  • Eviter le mélange de gallinacées et de palmipèdes dans un même parc ou poulailler.

Attention : si votre basse-cours est située en zone réglementée, vous devez respecter en plus les mesures de restriction mises en place pour contenir l’épidémie.

Pour rappel : la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.

Pour en savoir plus : agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

» Pour les détenteurs de volailles dans un élevage commercial

  • Respecter les mesures de biosécurité en application de l'arrêté du 29 septembre 2021 (mettre le fichier affiche en consultation).
    Des fiches de biosécurité sont à votre disposition sur le site de l’ITAVI.
     
  • Détenir un plan de biosécurité par élevage
  • Pour tout intervenant en élevage, avoir suivi une formation spécifique sur la « biosécurité en élevage avicole »
  • Déclarer toutes les mises en place et sorties de volailles sur le site mesdemarches.agriculture.gouv
    Attention : si votre élevage est situé en zone réglementée, vous devez respecter en plus les mesures de restriction mises en place pour contenir l’épidémie.
    Mettre fiche « obligation de déclarations »

» Pour les autres détenteurs et transporteurs : plus d’infos sur le site du Ministère de l’agriculture ICI


Agir vite dès les premiers symptômes

Le virus de l’IAHP touche indifféremment toutes les volailles : poulets, dindes, canards, cailles...

  • Si vous constatez une mortalité anormale, une baisse d’alimentation, d’abreuvement, une chute de ponte ou tout autre symptôme évocateur de l’IA (nervosité...), prévenez immédiatement votre vétérinaire sanitaire ou les services de la Direction Départementale de la Protection des Populations (mettre contact ou lien vers le site de la Préfecture)
    Des seuils d’alerte sont proposés dans l’annexe 1 de l’arrêté du 16 mars 2016 (mettre le document en téléchargement).
     
  • NE SORTEZ PASles volailles malades ou les carcasses contaminées de votre élevage.
  • Votre vétérinaire ou un inspecteur de la DDPP sera habilité pour venir constater la mortalité et réaliser des prélèvements (écouvillons) qui seront envoyés dans un laboratoire d’analyse spécifiques. Les résultats sont généralement communiqués au bout de 24h pour infirmer ou confirmer la suspicion.
     
  • Dans l’attente des résultats, dans le cas de suspicion forte, une zone de contrôle temporaire peut être définie par arrêté préfectoral. L’élevage est quant à lui placé sous arrêté préfectoral de mise sous surveillance.

Lorsqu’un cas hautement pathogène est constaté en élevage

Sur le périmètre réglementé, des zones de protection (ZP) sont définies dans un rayon de 3 km autour des foyers. Autour des ZP, une zone de surveillance (ZS) a été définie : on y applique quasiment les mêmes mesures de restriction qu’en ZP afin de pouvoir circonscrire l’épidémie.
Quand une commune est classée ZP ou ZS, les producteurs sont informés par la DDPP et/ou leur vétérinaire sanitaire.

»Zones réglementées : mesures applicables à l’élevage

Les mesures s'appliquant sur l’ensemble de la zone réglementée, sont les suivantes :
• L’accès aux exploitations est réservé aux seules personnes indispensables à la tenue de l'élevage. Ces personnes sont tenues d'observer les règles de biosécurité
• Les rassemblements d'oiseaux sont interdits
• Les véhicules et les équipements qui ont été utilisés pour le transport des volailles et des autres oiseaux captifs vivants, des aliments pour animaux, du fumier, du lisier, de la litière et de toute autre matière ou substance susceptible d'être contaminée sont nettoyés et désinfectés à l'aide des produits homologués
• Le lâcher de gibiers à plumes est interdit
• Aucune sortie d'animaux n’est autorisée de la zone réglementée vers la zone
• Aucune mise en place n’est possible
• Aucun mouvement de prêt à gaver n’est autorisé, sauf à destination d'un abattoir situé au sein de la zone réglementée. Toutefois, le transfert au sein d'un même site d'élevage dans une salle de gavage présente sur place est possible.

Volailles de chair
• Les volailles (hors palmipèdes et dindes) peuvent être autorisés à sortir vers un abattoir situé en zone réglementée sous couvert d'un laissez-passer : une visite vétérinaire doit être réalisée dans les 24h avant le départ des galliformes en ZS et dans les 48h avant départ des galliformes en ZP avec prélèvements réalisés lors de cette visite
• Les palmipèdes et les dindes peuvent être autorisés à sortir vers un abattoir situé en zone réglementée sous couvert d'un laissez-passer : une visite vétérinaire doit être réalisée dans les 48h avant le départ des palmipèdes avec prélèvements sur 60 individus pour dépistage virologique

Pondeuses
• Aucune sortie de volailles prêtes à pondre (pondeuses et repro) n'est possible, les mouvements au sein des zones sont interdits
• Les œufs de consommation peuvent être expédiés vers un centre d'emballage ou en casserie agréée situé dans la zone réglementée sous conditions

D’après les arrêtés, la zone actuellement définie ne pourra être levée que 30 jours après la l’abattage des animaux et la fin des opérations de nettoyage et désinfection du dernier foyer de la zone. En fonction de l’évolution de la situation des réévaluations seront réalisées afin d’envisager des levées de zones.

Gestion des abattages en circuits courts
Que vous abattiez à l’extérieur ou sur votre ferme, une visite du vétérinaire sanitaire 24 h ou 48 h avant chaque abattage est obligatoire. Selon le cas, la réalisation d’analyses de dépistage sur les animaux (écouvillons) sera également demandée.

Cas n°1 : abattage chez un prestataire extérieur
Sur la base du laissez-passer octroyé par la DDPP après l’examen sanitaire, les animaux peuvent être transportés vers un abattoir situé en zone réglementée. Il est interdit de transporter des animaux depuis la zone réglementée vers un abattoir situé en zone indemne.Si vous n’avez plus de solution d’abattage, n’hésitez pas à vous faire connaître auprès de la DDPP.

Cas n°2 : abattage à la ferme en tuerie ou abattoir agréé CE
L’abattage à la ferme reste autorisé. Chaque abattage doit être planifié et déclaré à la DDPP, qui donne le feu vert sur la base des résultats de la visite sanitaire. Dans les abattoirs agréés CE, la présence d’un vétérinaire ou agent de la DDPP peut être imposée.

Gestion des épandages
Dans la zone réglementée, le transport et l’épandage du lisier de volailles ou gibier à plumes est interdit.
Par dérogation, les épandages du lisier des élevages commerciaux peuvent être autorisés par la DDPP sous réserve de la mise en œuvre, sur l’exploitation, de procédés assainissant préalables. L’épandage des lisiers pourra être autorisé dans le périmètre réglementé sous réserve d’être réalisé au moyen de dispositifs ne produisant pas d'aérosols, et d’être accompagné d’un enfouissement immédiat.
De la même façon, l’évacuation ou l’épandage du fumier provenant des exploitations infectées est interdit sauf autorisation délivrée par la DDPP. Si les effluents ne sont pas assainis sur place, l’expédition du fumier ou de lisier à destination d’une usine, agréée en vue d’un traitement visant à détruire le virus de l’influenza aviaire, peut être autorisée par la DDPP.

 

]]>
2022VolailleLoiretActualité CA A la Une
news-120049Wed, 26 Oct 2022 15:42:00 +0200[45] Assurance récolte : un nouveau dispositif pour protéger les agriculteurs face aux aléas climatiqueshttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-assurance-recolte-un-nouveau-dispositif-pour-proteger-les-agriculteurs-face-aux-aleas-climati/Ce nouveau dispositif d’assurance récolte sera mis en place au 1er janvier 2023, pour protéger davantage les exploitants agricoles affectés par les aléas climatiques.<![CDATA[

 

 

 

 

Sécheresse, épisodes de gel ou encore de grêle… Les agriculteurs sont de plus en plus touchés par le dérèglement climatique, entrainant des pertes importantes pour leurs exploitations. L’objectif de ce nouveau dispositif assurantiel : mieux les protéger face à ces aléas difficilement prévisibles et qui se font plus nombreux. 

Un nouveau cadre légal pour protéger les exploitants agricoles

La loi n°2022-298 d’orientation relative à une meilleure diffusion de l’assurance récolte en agriculture et portant réforme des outils de gestion des risques climatiques en agriculture, instaure à partir de janvier 2023 un nouveau dispositif de couverture des risques, réparti en trois niveaux :

  • les aléas courants seront assumés par les agriculteurs. Ces derniers peuvent par ailleurs s'appuyer sur d'autres dispositifs existants (comme ceux du plan France relance) pour investir dans du matériel de protection améliorant la résilience de leur exploitation face aux aléas climatiques,
  • les aléas significatifs seront pris en charge par l’assurance subventionnée, pour les agriculteurs qui ont fait le choix de s'assurer,
  • enfin, les aléas exceptionnels déclencheront une intervention de l’État, y compris pour les agriculteurs non-assurés.

Ce système de gestion des risques repose ainsi sur la solidarité nationale et le partage du risque entre l’État, les agriculteurs et les entreprises d’assurance selon ces différents niveaux de pertes. L’objectif de ce nouveau dispositif : créer une protection universelle pour les exploitants afin de permettre leur résilience face au changement climatique.

Des franchises et des seuils d’indemnisation précisés par filière

Les textes validés par le Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) sont le fruit de longues consultations menées depuis plusieurs mois, en particulier le décret qui fixe notamment les paramètres chiffrés pour les trois prochaines années :

  • un seuil et une franchise subventionnable minimale pour l’assurance de 20 % et un taux de subvention de 70 % pour toutes les cultures,
  • un taux d’indemnisation par l’État pour les assurés de toutes les cultures de 90 % et un taux d’indemnisation par l’État pour les non assurés à 45 % en 2023, 40 % en 2024 et 35 % en 2025,
  • un seuil de déclenchement de la solidarité nationale fixé à 50 % pour les groupes « grandes cultures, cultures industrielles et légumes » et « viticulture » et à 30 % pour les autres productions notamment l’arboriculture et les prairies.

Ce décret intègre également la clause de revoyure au-delà de 680 millions.

]]>
2022LoiretActualité CA A la Une
news-119859Tue, 25 Oct 2022 09:46:40 +0200[45] Le GIEE Régèn'Air Sol en voyage au Canadahttps://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/45-le-giee-regenair-sol-en-voyage-au-canada/Ce groupement a été créé en 2020 pour formaliser le groupe d'agriculteurs travaillant sur l'agriculture de conservation dans le département. Le référent est Justin Guyard.<![CDATA[

S'approprier les pratiques culturales

Dix membres du GIEE se sont donc rendus au Canada durant une semaine, du 19 au 24 septembre dernier, pour obtenir les témoignages d'agriculteurs pra-tiquant depuis près de trente ans l'agriculture de conservation. « Le but de ce voyage était d'analyser les différences réglementaires et techniques pour que les agricul-teurs loirétains puissent se les approprier et les adapter à leur système », précise Sébastien Quen-tin.
À l'avenir, de nouveaux voyages d'études devraient être proposés. Et à Châtillon-Coligny, durant la présentation de la plateforme Adarel le 2 juin prochain, un essai comparatif des différences technico-économiques d'implantation d'un blé après du maïs grain sera présenté afin de dévoiler les modalités d'implantation conduites en agriculture de conservation.

Pour tout renseignement sur l'agriculture de conservation et le GIEE Régèn'Air Sol, contacter Sécastien Quentin au 02 38 92 53 63 ou Justin Guyard au 02 38 92 20 70

]]>
2022LoiretActualité CA
news-119841Mon, 24 Oct 2022 16:07:41 +0200Les horaires de permanence de Mes Parcelles évoluent !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-horaires-de-permanence-de-mes-parcelles-evoluent/<![CDATA[

Voici les nouveaux horaires pour joindre la permanence Mes Parcelles de la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher :

  • Le mardi : de 8h00 à 10h00
  • Le vendredi : de 11h00 à 13h00

Au numéro suivant : 02 54 55 74 70

 

Plus d’infos sur Mes Parcelles ? Visitez le site internet (mettre en lien : https://mesparcelles.fr/) ou contactez-nous à mesparcelles@remove-this.loir-et-cher.chambagri.fr

]]>
2022Loir-et-CherActualité CA
news-120574Mon, 24 Oct 2022 16:07:41 +0200Webinaires des opportunités 2022https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/chambre-dagriculture-de-loir-et-cher/presentation/nos-publications-evenements/les-webinaires-des-opportunites-2022/Retrouvez les dates, résumés et replays des webinaires des opportunités 2022 ! <![CDATA[

Retrouvez les dates, présentations et replays des webinaires des opportunités 2022 ! 

]]>
2022Loir-et-CherActualité CA A la Une
news-119659Thu, 20 Oct 2022 14:31:33 +020014 DEC - Journée découverte sur les légumes secs !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/14-dec-journee-decouverte-sur-les-legumes-secs/La Chambre d'agriculture du Cher organise une journée découverte sur les légumes secs le 14 décembre 2022. Une occasion de rencontrer les professionnels de la filière : Olivier Hochedel de la FDGEDA, Agathe Penant et Zoé Le Bihan de Terre Inovia, mais aussi d'avoir les témoignages d'agriculteurs et d'opérateurs en légumes secs.<![CDATA[

Que ce soit dans le cadre d'une installation, d'une diversification ou par simple curiosité, cette journée vous permettra de poser vos questions et d'avoir des premiers éléments d'information sur le sujet.

Au programme :
- Présentation de la filière
- Itinéraire technique / place dans la rotation
- Commercialisation - débouchés
- Retour d'expérience d'agriculteurs

Infos pratiques :
- Date : mercredi 14 décembre 2022, de 9h30 à 17h
- Lieu : maison de l'Agriculture, 2701 Route d'Orléans à Saint Doulchard
- Repas : au restaurant d'entreprise

Besoin d'informations complémentaires ou pour vous inscrire, contactez Christine LOPEZ à la Chambre d'agriculture du Cher, au 02.48.23.04.53 ou par mail à christine.lopez@remove-this.cher.chambagri.fr

 

 

]]>
2022CherActualité CA A la Une
news-119655Thu, 20 Oct 2022 13:51:54 +0200Ferme Expo Tours M-1 : découvrez le programme !https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ferme-expo-tours-m-1-decouvrez-le-programme/Rendez-vous les 18 | 19 | 20 novembre au Parc des Expositions de Tours pour la 16e édition du salon régional de l’Agriculture et de la Gastronomie – Ferme Expo Tours.<![CDATA[

En avant-première, découvrez une programmation riche en conférences, rendez-vous professionnels, concours d’élevage, animations culinaires et venez à la rencontre du village des partenaires agricoles !

Cette année, le Village Gastronomique réouvre ses portes ! Parcourez les allées et laissez-vous séduire par les odeurs alléchantes des offres de restauration locale !

Visitez le site internet : Ferme Expo et suivez-nous sur les réseaux sociaux 

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter par mail : ferme-expo@remove-this.cda37.fr ou par téléphone : 02 47 48 37 62 

       

A bientôt,


L'équipe Ferme Expo Tours

 

]]>
2022Indre-et-LoireActualité CA A la UneActualité CA