Vous êtes ici : Accueil > Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Les actualités de la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > ZNT, un problème sans solution est un problème mal posé

ZNT, un problème sans solution est un problème mal posé

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Afin de préserver notre santé et notre environnement, l’Etat souhaite interdire aux agriculteurs l’utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des habitations et lieux publiques et créer des Zones de Non Traitement, les ZNT.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat nie le professionnalisme et la technicité des agriculteurs qui n’utilisent que des produits phytosanitaires homologués respectant la réglementation française. Les agriculteurs sont formés et doivent avoir un certificat pour protéger leurs plantes.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat jette le discrédit sur la profession agricole et nourrit les risques d’incompréhension et de conflits entre les agriculteurs et le reste de la population.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat crée de nouveaux no man’s land qui vont miter encore un peu plus le territoire.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat accélère la diminution de la surface agricole régulièrement rognée par l’urbanisation et l’artificialisation des sols.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat ampute l’outil de production des agriculteurs et obère les futurs revenus de leur travail.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat dévalorise la valeur des terres concernées et spolie les propriétaires.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat crée de nouvelles distorsions de concurrence avec les produits agricoles d’importation qui ne sont pas soumis aux mêmes normes environnementales.

Avec l’instauration des ZNT, l’Etat fait fi des études d’épidémiologie menées par sa propre Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail1.

Que d’inconvénients pour ces ZNT... Préserver notre santé et notre environnement serait donc un problème sans solutions ?

Eh bien non ! L'alimentation française est la plus durable de la planète selon un classement mondial établi en 20182. La durabilité de l’agriculture, la préservation de la santé et le respect de l’environnement ont des solutions. Elles sont issues de la science, de l’expérimentation et sont mises en œuvre par les agriculteurs.

Les ZNT sont une solution inopérante à un problème mal posé.

Albert Einstein disait qu’ « un problème sans solution est un problème mal posé » … mais c’était un scientifique chez qui la raison l’emportait sur l’émotion.

 

Philippe NOYAU - Président CRA Centre-Val de Loire

 

(1) ANSES

(2) Source : Rapport publié mardi 27 novembre 2018 par The Economist Intelligence Unit (EIU) et le . Barilla Center for Food & Nutrition Foundation (BCFN