Vous êtes ici : Accueil > Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Les actualités de la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Le printemps des CAPs : une troisième génération pour les CAPs Bovins lait et Légumes

Le printemps des CAPs : une troisième génération pour les CAPs Bovins lait et Légumes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le CAP Filière Bovins lait 3G a été validé en Commission Permanente Régionale (CPR) du 08 février et celui de la filière Légumes en CPR du 05 avril 2019. Les programmes d’actions de ces CAPs sont effectifs à partir de ces dates, et pour une période de 4 ans.

Ces 2 filières ont fait ressortir des enjeux similaires à savoir :

  • des systèmes adaptables aux changements
  • des entreprises économiquement viables
  • une filière et un environnement attractifs

Ces enjeux sont ensuite déclinés en plusieurs axes de travail et actions, propres à chacune des filières. Le détail des programmes d’actions pourra être retrouvé prochainement sur le site dédié aux CAP Filières.

Parmi les actions à retenir :

Pour les légumes :

> Des accompagnements individuels ou en groupe

  • Conseils techniques individuels des producteurs de légumes, installés ou convertis bio depuis moins de 3 ans, ou en création d’ateliers
  • Animation de groupes de producteurs innovants ou souhaitant améliorer leurs pratiques (sur des thématiques de production)
  • Interventions d’experts ou de conseillers spécialisés en individuel ou en groupe (eau, climat, équipements, sols, commercial, RH, …)
  • Animation d’un réseau de fermes pilotes en productions légumières

 

>L’animation de projets collectifs de développement :

  • pour favoriser la diversification
  • pour développer la valeur ajoutée et favoriser la transition agro-écologique sur les territoires
  • pour favoriser l’émergence de clubs d’entreprises

 

>Des visites multipartenaires pour engager la réflexion sur la transmission de son exploitation

> Des aides à l’investissement : maintenues pour un montant d’aide régionale de : 350 000 € avec la possibilité de déposer 1 dossier au choix sur la durée du CAP, entre 1 dossier pour les investissements < 10 000 € ou  1 dossier pour les investissements > 10 000 €.

Et en Bovins Lait

> Des accompagnements individuels

  • techniques : Bâtiments, Effluents, Evolution CdC Laiteries, maitrise nouveaux outils d’élevage…
  • calculer son coût de production
  • évolution de systèmes et stratégie
  • s’engager dans un contrôle de performance
  • maîtriser la qualité du lait, des produits laitiers fermiers
  • créer de la valeur ajoutée : ateliers transformation
  • évaluer les marges de progrès environnementales de l’élevage   

 

> L’animation de projets collectifs de développement :

  • pour favoriser la diversification
  • pour maintenir un maillage territorial : services vétérinaires, concessionnaires machines à traire…

 

> Des accompagnements à la carte :

  • pour engager la réflexion sur la transmission de son exploitation
  • pour porter un regard extérieur sur les ressources humaines
  • des visites multipartenaires pour accompagner le projet d’exploitation

 

> Des aides à l’investissement : maintenues pour un montant d’aide régionale de : 1 105 000 € avec la possibilité de déposer 2 dossiers sur la durée du CAP (1 dossier pour les investissements < 10 000 € et 1 dossier pour les investissements > 10 000 €).

Au bilan, le montant total du programme d’action de la filière est estimé à : 11 368 900 € pour les bovins lait et 4 845 400 € pour les légumes, pour une aide régionale de : 2 349 270 € en bovins lait et 1 924 505 € pour les légumes.

En Bovins lait, les professionnels ont souligné l’importance de travailler au maintien et à la reprise des ateliers laitiers, à la promotion des métiers et au maintien des services de proximités tels que les vétérinaires ou les concessionnaires machines à traire.

En Légumes, les défis seront d’accompagner les exploitations pour s’adapter aux contraintes réglementaires et environnementales, de poursuivre les expérimentations en ce sens, et d’accompagner les producteurs face aux besoins en main d’œuvre.

Les signatures des programmes d’action auront lieu le 14/06 prochain pour les Légumes et fin septembre pour les Bovins Lait.