Vous êtes ici : Accueil > Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Les actualités de la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > La mesure de l’indice de nutrition azotée, clé de la fertilisation demain

La mesure de l’indice de nutrition azotée, clé de la fertilisation demain

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le 26 novembre dernier se sont réunis les comités technique et de pilotage du projet SOLINAZO à la Chambre Régionale d’Agriculture de Centre-Val de Loire. Ce projet FEADER mobilise de nombreux partenaires tels que le réseau Chambres, les instituts techniques et de recherche, coopératives, agriculteurs, autour de l’optimisation de la fertilisation azotée.

Tous travaillent à l’élaboration d’un outil d’aide à la décision pouvant se substituer, à terme, à la méthode du bilan, jugée trop imprécise et sujette à des apports parfois trop élevés ou mal utilisés par les plantes. Ce projet s’inscrit dans la quête de sobriété en intrants, favorisant l’autonomie des agriculteurs et l’atténuation de l’impact des pratiques agricoles sur l’environnement, mais a également une portée économique : il vise à retrouver des rendements et taux protéiques satisfaisants en blé tendre, qui peinent  évoluer ces dernières années. Au coeur de Solinazo, c’est donc la compétitivité des exploitations céréalières que les partenaires souhaitent soutenir, en l’associant aux enjeux écologiques actuels.

La méthode à l’essai se base sur l’indice de nutrition azotée des plantes (INN) pour suivre au plus près les besoins de celle-ci et leur évolution au long de sa croissance. Pour ce faire, les protocoles à l’étude font aujourd’hui appel à des outils de mesures tels que la pince N-Tester ou Greenseeker. Lors de ce COTECH, l’INRA et ARVALIS nous ont présenté et synthétisé leurs résultats expérimentaux qui s’avèrent encourageants pour une innovation aussi jeune. Les protocoles seront reconduits en 2020 pour confirmer cette tendance et tenter d’affiner la précision de la méthode mise en place. Solinazo a encore deux années devant lui pour faire ses preuves et convaincre, rendez-vous donc en 2021 pour le bilan de ce projet.

Plus d’infos : https://ec.europa.eu/eip/agriculture/en/find-connect/projects/solutions-innovantes-pour-une-gestion-optimis%C3%A9e-de

Contact : Lola GODET, Chargée de développement, lola.godet@remove-this.centre.chambagri.fr