Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Consultation publique Ecophyto 2+

Une consultation sur le projet du plan Écophyto II+ est ouverte jusqu’au 10 décembre 2018.

Le plan Ecophyto II+ intègre des actions prévues par le plan d’action du 25 avril 2018 sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides d’une part, et celles du plan de sortie du glyphosate annoncé le 22 juin 2018 d’autre part.

Les objectifs de réduction d’usages de produits phytopharmaceutiques sont comparables à ceux du plan Ecophyto II : -25% d’ici 2020 et - 50% d'ici 2025.

Dans la suite des actions engagées dans les plans Ecophyto précédents, ce plan a pour objectifs :

  • d'accélérer le retrait des substances les plus préoccupantes ;
  • de promouvoir la reconnaissance et la diffusion des produits de biocontrôle et des préparations naturelles peu préoccupantes ;
  • de renforcer la prévention de l’exposition de la population aux produits phytosanitaires ainsi que de leurs impacts sur l’environnement et la biodiversité, notamment par l’information, la communication et le dialogue entre les différents acteurs, et par la mise en place, le cas échéant, de mesures de protection complémentaires ;
  • de soutenir la recherche et l’innovation :
  • d’accompagner les agriculteurs dans la transition, en consolidant l’action des groupes 30 000 » et les aides aux investissements notamment.

Parmi les nouvelles actions prévues :

  • mise en œuvre de la séparation des activités de distribution, d'application en prestation de service et de conseil concernant les produits phytopharmaceutiques
  • pérennisation du dispositif des CEPP (certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques
  • ouverture d’un centre de ressources des alternatives à l’usage du glyphosate ;
  • évolution de la redevance pour pollutions diffuses ;

Les moyens financiers consacrés à Ecophyto restent équivalent 71 millions d’euros/an (issus de la redevance pour pollutions diffuses). Certaines actions étant renforcées ou nouvelles (recherche, travaux sur les expositions de la population aux produits phytos, etc), le budget dédiés aux actions historiques est contraint avec notamment une forte diminution pour le Bulletin de Santé du Végétal.

La contribution à la consultation publique sur ce projet de plan se fait en plusieurs parties et est ouverte jusqu’au lundi 10 décembre :