Vous êtes ici : Accueil > Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Les actualités de la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Conseil professionnel de bassin : une collaboration renforcée entre les Chambres d’agriculture et InterLoire

Conseil professionnel de bassin : une collaboration renforcée entre les Chambres d’agriculture et InterLoire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les mutations économiques, techniques, sociales et sociétales, traduites dans les quatre engagements des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) conduisent la filière viticole à proposer une stratégie régionale à l’horizon 2030.

Dans ce cadre, InterLoire a proposé, sur son périmètre, de s’appuyer sur le Conseil de bassin existant pour mettre en place un Conseil professionnel de bassin, basé sur une collaboration renforcée avec les Chambres d’agriculture.

L’objectif est de valoriser au mieux des compétences complémentaires : une connaissance indispensable de l’amont de la filière et des entreprises pour les Chambres d’agriculture, celle des marchés pour l’interprofession.

A l’occasion de la première réunion du Conseil professionnel de bassin, en présence de Jean-Marie Barrillère (Président du CNIV) et de Jérôme Despey (Président du Conseil spécialisé vins de FranceAgriMer) venus saluer et encourager cette démarche innovante, une convention cadre a été signée au SIVAL d’Angers entre InterLoire et les Chambres d’agriculture.

« Cette convention est unique en France, elle renforce notre collaboration avec InterLoire afin d’être mieux armé pour répondre aux enjeux tels que l’adaptation aux changements climatiques et à la transition écologique » précisent François Beaupère (Président délégué de la Chambre régionale des Pays-de-la-Loire) et Dominique Girault (représentant le Président de la Chambre régionale du Centre-Val de Loire).

Intégrant toutes les composantes de la filière, le Conseil professionnel de bassin traitera en profondeur des sujets du vignoble pour un pilotage de la stratégie sur les grands enjeux. Il sera l’interlocuteur du Conseil de bassin, qui réunit les représentants des administrations, sous la Présidence du Préfet coordinateur.

Lors de ce premier Conseil professionnel de bassin, quatre groupes de travail ont été définis sur la base des quatre engagements des EGA. L’objectif est de faire une restitution du plan 2030 au Conseil de bassin de juin 2019.