Vous êtes ici : Accueil > Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Les actualités de la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire > Comportement des prairies semées sous couvert de méteil après 2 ans d’implantation

Comportement des prairies semées sous couvert de méteil après 2 ans d’implantation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Pour rappel, depuis l’été 2017 3 essais ont été mis en place dans le Cher, l’Indre et le Loiret. Le but est de comparer la qualité d’implantation et les rendements de prairie en semis classique (fin août) et de prairie en semis sous couvert de méteil (début octobre).

Non sans avoir souffert de la sécheresse 2018 et récemment celle de 2019, voici les résultats que nous avons pu avoir en seconde année d’exploitation de nos implantations 2017. En 2019, Dans le Cher et le Loiret nous avons effectué 2 coupes comme en 2018, dans l’Indre 1 seule coupe de foin a été effectuée.

 

Cher - type de sol : sableux

Espèces

LégumineusesGraminéesDiverses
PME1%89.3%9.7%
PME sous méteils13.8%83.2%3%

 

Indre - type de sol : limon-sableux, hydromorphe

Espèces

LégumineusesGraminéesDiverses
PME6%91%4%
PME sous méteils3%93%4%
 
Loiret - type de sol : limon-sableux

Espèces

LégumineusesGraminéesDiverses
PME21%20%60%
PME sous méteils14%77%10%

 

Les rendements des deux coupes sont plutôt satisfaisants vu le contexte de l’année, excepté la parcelle du Loiret ayant énormément souffert du sec. Peu de différences de rendement se distinguent entre les deux méthodes de semis, même si la prairie classique garde une petite avance quel que soit le département.

DépartementPMEPME SOUS MCPI
18 Enrubanné + foin4,2 T/ha3,9 T/ha
36 Foin6,1 T/ha5,9 T/ha
45 Enrubanné + foin3,5 T/ha3,0 T/ha

 

Si vous souhaitez plus de précisions sur l’essai vous pouvez consulter l’article de l’année précédente ou patienter jusqu’à la publication de notre plaquette sur le sujet.

En 2020 notre objectif est de faire un suivi de la fertilisation avec plusieurs modalités sur cet essai. Nous espérons mieux comprendre l’impact de la fertilisation sur la productivité et la qualité de la prairie en 3ème année d’installation sur des itinéraires techniques identiques depuis plusieurs années sur 3 départements différents.

PME : prairie multi-espèces

Cet article est une production du Programme Régional de développement Agricole et Rural Centre, financé par les fonds CASDAR.