Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture du Loiret > Toutes les actus > .Les moissons approchent, ça va être le moment de prendre certaines précautions pour éviter qu'un incendie vienne gâcher la récolte

.Les moissons approchent, ça va être le moment de prendre certaines précautions pour éviter qu'un incendie vienne gâcher la récolte

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Chaque année des sinistres incendies nous rappellent que la moisson peut être ravagée par un départ d’incendie dû à l’utilisation d’engins agricoles sensibles comme une moissonneuse batteuse avec le risque de propagation du feu aux champs voisins et aux chaumes. La prévention consiste donc à ne pas oublier qu’un incendie démarre systématiquement lorsqu’on met en présence un combustible, une source d’énergie et un comburant. Les mesures de prévention doivent permettre d’éviter cette mise en présence simultanée à chaque étape de la moisson et par la suite lors du stockage.

Voici quelques règles simples afin de garantir votre sécurité et éviter un incendie pendant la récolte :

Les risques sur une moissonneuse-batteuse sont importants :

  • Feu de poussières
  • Feu de courroies qui se sont échauffées sur des roulements coincés faute d’un graissage suffisant.
  • Feu de chaumes au contact de surfaces chaudes (roulements, pot d’échappement, étincelles au contact d’un silex...)
     

La prévention peut s’effectuer à plusieurs niveaux avant / pendant :

> Préparation de la moissonneuse-batteuse :

Elle doit s’effectuer avant le début de la campagne et avant chaque utilisation, elle consiste à :

  • graisser les roulements et les organes de transmission, veiller à bien respecter le plan de graissage du constructeur,
  • dépoussiérer l’ensemble moteur en insistant côté radiateur et sur les filtres à air,
  • éviter l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression, il pourrait provoquer l’accumulation de déchets végétaux et l’impossibilité de les déloger,
  • vérifier la tension des chaînes et des courroies,
  • contrôler les niveaux d’huile ou de graisse préconisés (suivi du plan de graissage machine),
  • installer de préférence un extincteur à eau pulvérisée + Additif (A3f) de 6 L, sinon compléter la dotation de base d’un extincteur à poudre polyvalente ABC de 6 kg avec un pulvérisateur à dos et/ou une réserve d’eau dans un bidon d’environ 20 litres.
     

> Pendant la moisson :

Lors d’un risque avéré, la moisson devra se faire avec une vigilance particulière notamment aux heures les plus chaudes de la journée et dans les parcelles situées en bordure de route, de voies ferrées, d’habitations, de bois et de lieux sensibles à un départ de feu.

  • Bien penser à nettoyer la machine régulièrement si nécessaire voire plusieurs fois par jour (pendant les périodes de fortes activités) afin d’enlever les poussières, débris, paille qui s’accumulent sous le capot, derrière le bloc moteur et à proximité des pièces chaudes. L’utilisation d’un compresseur de chantier est un moyen efficace.
  • Dans les parcelles de superficie élevée, réalisez dès le début du chantier des bandes coupe-feu de 4 à 5 largeurs de machines. Par contre, lors d’un départ de feu, un tracteur attelé à un outil de déchaumage laissé à proximité du chantier pourra aider à contenir cette zone en la détourant rapidement, en se positionnant à environ 200m pour avoir le temps de réaliser une bande de terrain coupe-feu assez large.
  • Un réglage plus haut de la coupe de la machine évitera certaines interactions avec le sol conduisant à des frictions ou des étincelles avec des silex. Bien veiller également à remonter les palpeurs de la moissonneuse si celle-ci en dispose.
  • Prévoir si possible une tonne à eau (ex : tonne à lisier) stationnée sur place qui permettra également de réagir rapidement en cas de départ de feu accidentel. Prévoir un raccord compatible avec les équipements des services de secours (DSP 65 ou DSP 100).
     

> Pour une alerte et une intervention efficace des secours :

Lors de l’appel aux pompiers :

  • Indiquer la position GPS précise du départ d’incendie (Par exemple via l’application « Prévention Incendie »)
  • Préciser les meilleurs chemins d’accès pour les engins incendie,
  • Indiquer le sens de propagation du feu
  • Mentionner la présence de zones habitées à proximité


Lors de l’arrivée des secours, ne pas hésiter à les guider sur les lieux du sinistre.

Gardez en mémoire ces quelques mesures de prévention, elles contribueront peut-être à éviter que votre récolte parte en fumée.
Par ailleurs, veillez à bien respecter les éventuels arrêtés préfectoraux qui peuvent interdire les moissons dans certaines conditions extrêmes. Le non-respect de la réglementation en vigueur pourra engager votre responsabilité pénale.