Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture du Loiret > Toutes les actus > [45] Influenza aviaire : élévation du niveau de risque

[45] Influenza aviaire : élévation du niveau de risque

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Après plusieurs cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage en France métropolitaine et la multiplication des cas en Europe, le ministre en charge de l'agriculture a décidé de relever le niveau de risque sur l’ensemble du territoire national passant du niveau "modéré" au niveau “élevé ” par arrêté du 04 décembre 2023 publié ce jour.

A noter que depuis le 28 novembre 2023, plusieurs cas en élevage ont été détectés en Bretagne, Haut de France et dans le Sud-Ouest.

Le passage en risque « élevé » généralise sur l’ensemble du territoire les mesures de prévention suivantes :

  • Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoos) ;
  • Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ;
  • Équipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide ;
  • Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs,
  • Restrictions aux transports d’oiseaux appelants et interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés.
     

Dans les zones à risque de diffusion (ZRD), c’est-à-dire présentant une densité élevée d’élevages avicoles, les mesures suivantes sont rendues obligatoires :

  • Dépistage virologique IAHP lors de mouvements de lots de palmipèdes prêts à engraisser entre deux élevages, complétant ainsi la surveillance déjà mise en place dans le cadre du Plan officiel de vaccination IAHP.
  • Restriction d’accès, désinfection des véhicules.

L’ensemble des mesures applicables est décrit dans l'arrêté ministériel du 25/09/2023.

Afin de limiter la propagation du virus, nous vous conseillons de respecter strictement les mesures de biosécurité.
 

 

A lire aussiEn savoir plus