Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture du Cher > Les actualités de la Chambre d'agriculture du Cher > Démarche Bas Carbone : La Chambre d'agriculture du Cher vous accompagne !

Démarche Bas Carbone : La Chambre d'agriculture du Cher vous accompagne !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Démarche Bas Carbone
La Chambre d’agriculture du Cher vous accompagne dans cette démarche

S’engager dans la démarche Bas Carbone, c’est connaître et réduire l’empreinte carbone de son exploitation, tout en améliorant ses performances technico-économiques et environnementales.

Le secteur de l’agriculture respecte globalement les budgets carbones sectoriels assignés par la Stratégie Nationale Bas Carbone. Comme de nombreux autres secteurs, l'agriculture est émettrice de gaz à effet de serre (GES, 19% des émissions françaises). Par rapport aux autres secteurs, les émissions de l’agriculture sont principalement composées de méthane (45 %) et de protoxyde d’azote (42%), le CO2 y est minoritaire (13 %). Si ces émissions ne peuvent jamais être totalement évitées, il est toutefois possible de les atténuer en identifiant les activités qui y contribuent le plus.
L'augmentation du stockage de carbone et la diminution des émissions de GES passent notamment par l'introduction ou l'amélioration de certaines pratiques agricoles. Ainsi, les postes liés à la gestion du troupeau, des déjections ou encore des cultures sont à privilégier dans les exploitations d’élevage.
Le diagnostic carbone permet de faire émerger des marges de progrès et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Au-delà de l’enjeu « Gaz à effet de serre », ces critères ont très souvent un impact économique direct pour l’éleveur, en lien avec le niveau des performances zootechniques et/ou agronomiques.

Dans ce contexte, la Chambre d’agriculture du Cher vous accompagne dans votre démarche bas carbone. Que vous soyez Jeune Agriculteur ou non bénéficiez d’un tarif préférentiel grâce au plan de relance et au conseil régional Centre Val-de-Loire.


Evaluez l’empreinte carbone de votre exploitation. Pour cela plusieurs choix :
-    Eleveur, installé depuis moins de 5 ans ou non, vous pouvez bénéficier du « bon diagnostic carbone ».
Ce dispositif, mis en place dans le cadre du plan de relance, est une opportunité pour connaître l’empreinte carbone de votre exploitation et identifier des leviers d’amélioration. Il a pour objectif de vous accompagner dans l’adaptation au changement climatique.

-    La stratégie Régionale Bas Carbone :
consiste en un engagement sur 5 ans avec un suivi annuel sur la réduction des GES de l’exploitation. La stratégie Régionale Bas Carbone reprend la méthode CARBON AGRI, commune à toutes les filières d’élevage de ruminants et aux grandes cultures. Elle a été construite et reconnue par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Cette méthode propose un cadre de suivi basé sur la réalisation d’un diagnostic CAP’2ER niveau 2 en début et en fin de projet, parallèlement à la mise en place de mesures d’accompagnement des producteurs. Son application à l’échelle de l’exploitation permet la comptabilité des GES évités suite à l’application d’une ou plusieurs pratiques d’élevage et culturales.


Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a lancé en avril 2019, le label bas carbone. Celui-ci donne un cadre permettant de reconnaître les émissions de GES évitées grâce à des projets en France. Les émissions ainsi reconnues peuvent être attribuées à une entreprise finançant le projet et souhaitant ainsi compenser ses émissions sur une base volontaire. Le financement de ces émissions de GES évités peut passer par un appel à projet auprès de France Carbon Agri Association dont le prochain est prévu pour juin 2022.

Disponible dès à présent pour les systèmes spécialisés ou de type polyculture-élevage en bovin allaitant, bovin lait et caprin, le dispositif devrait être proposé fin mai 2022 pour les systèmes ovins puis fin 2022, pour les systèmes grandes cultures.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Laurène de Nicolay par mail à laurene.denicolay@cher.chambagri.fr ou au 06 24 25 62 57.