OPERATION PAILLE 2020

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Eleveurs et céréaliers : contractualisez pour anticiper avant les moissons

Les moissons arrivent précocement. Les éleveurs locaux doivent, si ce n’est pas déjà fait, passer un contrat avec leurs voisins céréaliers. Ces derniers sont invités à accepter les propositions d’achat de paille en andain pour les éleveurs.

Les conditions météorologiques des derniers mois ont perturbé les emblavements en céréales. Une des conséquences sera une fourniture de paille en forte baisse. Un produit pourtant essentiel pour les éleveurs au quotidien. La part de l’élevage et des surfaces en céréales dans le département doit permettre de résoudre ce problème en local. Il suffit juste d’anticiper, de connaitre les besoins et l’offre sur le terrain et de contractualiser.

C’est maintenant que la campagne de paille se joue.

Côté éleveurs, les besoins sont connus par chacun. L’objectif est de trouver de la paille à proximité et au juste prix.

Côté céréaliers, il est possible de ne pas brancher le broyeur, et de proposer de la paille en andain. Là aussi la condition est un juste prix et la garantie que la paille sera ramassée.

Un contrat simple permet de fixer les quantités et surfaces, les modalités de mise à disposition,  les conditions de collecte et le prix. Ces règles se fixent de gré à gré. Le tarif communément observé est de 0,20 à 0,25 € par tonne de paille en andain. Mais il peut aussi se faire dans le cadre d’un échange paille / fumier par exemple selon des valeurs à affiner au cas par cas. Dans la pratique ce ratio peut aller de 1 à 3  tonnes de fumier pour 1 tonne de paille en fonction de la valeur fertilisante et de la répartition des tâches.


Retrouvez ici :

Un modèle de contrat

Une fiche technique présentant les bases d’un échange paille / fumier

 

Il est possible aux céréaliers et aux éleveurs de s’inscrire sur la bourse d’échangeshttp://www.herbe-fourrages-centre.fr/  pour faire connaitre les besoins et leurs offres.

 

Pour toute question, demande d’appui, ou toute offre ou demande de paille, contactez :

  • Le pôle élevage  -  tél.: 02 47 48 27 27 -  pole.elevage@remove-this.cda37.fr
  • Votre GDA et les conseillers de Touraine Conseil Elevage (TCEL) sont également à votre écoute.

 

Pour aller plus loin :
La  calculatrice Arvalis pour bien évaluer et individualiser la valeur de son échange paille/fumier :  http://www.paille-fumier.arvalis-infos.fr/


Quelques exemples de résultats :
Si je suis éleveur de bovins lait, que j’assure la récolte de la paille et l’épandage du fumier :

  • Equivalence élément fertilisant : 1 tonne de paille = 1,35 tonne de fumier
  • Equivalence fertilisant + prise en compte du travail : 1 tonne de paille = 0,42 tonne de fumier
  • Equivalence humus : 1 tonne de paille = 2,58 tonne fumier