Maïs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Prévision des dates de récoltes " ensilage "

L’ensilage de maïs est l’un des principaux fourrages hivernaux des bovins. Il faut viser entre 32 et 35 % de matière sèche (MS) pour favoriser son ingestion.  En deçà, elle sera pénalisée (1 kg de MS ingérée en moins pour 3 points de MS en moins), au-dessus c’est la qualité de la conservation qui sera à craindre.

Pour viser ces taux de matière sèche et faciliter l’organisation des chantiers, il faut se baser sur les dates de floraison femelle (50 % des soies apparentes à l’intérieur du champ).

Les différences sont grandes entre variétés, amplifiées avec les dates de semis et la vitesse de démarrage (sol).

Les vitesses de développement et la durée des phases de croissance du maïs sont bien représentées par les sommes de degrés jour en base 6. Dans le département, entre la floraison femelle et la maturité pour l’ensilage à 32-35 % de MS, il faut compter entre 40 et 60 jours (entre 550 et 650°jours) selon la précocité de la variété en année « moyenne ».

Dates estimées de la récolte de maïs ensilage précoce / ½ précoce (indice 250 à 330) à 32 – 35% de MS

 

* Ces sommes de températures sont exprimées Base 6° C à partir du semis jusqu’au 29 Juillet et estimées ensuite pour avoir le stade 32 % de MS. Choix pour la projection de 15° en base 6 de moyenne/jour en aout.

Le tableau ci-dessus n’est qu’une projection qui demande à être affinée en fonction notamment des températures et de la disponibilité hydrique :

·         Temps chaud : T min 18°C et T max 30°C

·         Temps moyen : T min 14°C et T max 26°C (hypothèse de calcul retenue)

·         Temps frais : T min 10°C et T max 22°C

Pour les situations irriguées les dates sont à décaler d’une huitaine de jours.

La pluviométrie, l’état du sol, les variétés peuvent changer ces données. Il faut en tenir compte. Les parcelles semées mi-avril/début mai ont été en fleur mi-juillet. Pour les semis plus tardifs vers le 20-25 juillet. C’est à l’apparition des soies que nous considérons que le maïs est fleuri.

Réseau de suivi des MS : début du suivi le 05 aout

Treize parcelles feront l’objet d’un suivi maturité réparties sur l’ensemble du département, le réseau sera activé à partir du 5 Août en fonction de l’avancement des stades du maïs. L’offre climatique de cette année a été froide sur le début de cycle engendrant des retards de stades à la mi-Juin mais les fortes chaleurs des semaines suivantes ont permis de rattraper le tir. Jusqu’à fin Juin la pluviométrie a été suffisante mais l’eau se fait maintenant attendre. La floraison s’est faite dans des conditions sèches engendrant des pertes d’épis et des parcelles qui sèchent rapidement sur pied. Cependant, ne pas se précipiter pour réaliser les ensilages car le taux de MS plante entière reste proche de 20-25% de MS dans la majorité des situations. Pour mémoire, dans le réseau du 37, la semaine passée, on avait des MS de l’ordre de 18 à 23% de MS.

Besoin de fourrages : pensez à votre voisin céréalier !!

Il y a environ 3 fois plus de surface en maïs grain que de maïs ensilage sur le département. Vous êtes éleveurs et vous avez besoin de fourrages, contactez votre voisin céréalier pour réserver son maïs que vous ensilerez. Pour vous aider dans la définition du prix de cette transaction, vous trouverez ci-dessous un tableau avec des exemples de rendement et de prix. Ces montants de transactions sont des bases de négociation intégrant le produit grain (avec trois niveaux de prix), la compensation d’exportation des pailles (NPK) et les frais non engagés (battage, séchage, transport,…).

 

Si vous avez besoin de plus de détail ou que votre calcul est plus complexe, contacter votre conseiller GDA de secteur ou votre conseiller élevage qui pourra vous aider (02.54.55.20.00).

  

Vous pouvez aussi consulter le guide « alternatives fourragères 2019 ». Vous trouverez les cultures dérobées possibles, les fourrages de « secours » et les prix d’équivalences pour l’achat de coproduits. Vous trouverez aussi des repères de prix pour du maïs grain humide. Vous êtes adhérents GDA, BC ou SCEL ? vous l’avez reçu par mail le 31 juillet.

Si vous n’êtes pas adhérents à ces services, le guide est en vente au prix de 50 euros.  

Maïs sans grains, appareil végétatif sec, …, que faire ?

Ne pas se précipiter, allez observer vos parcelles pour prendre les bonnes décisions. Il y a souvent une forte hétérogénéité d’aspect et de stade entre parcelles.

Sur le département on observe des maïs en sol moyen à profond avec des épis et un aspect végétatif correct (2-3 feuilles sèches) mais aussi des parcelles sans grains et avec un développement végétatif de 50cm. Certaines parcelles ayant déjà eu des soucis à la levée, des attaques de ravageurs, et la sécheresse par-dessus tout ça ne seront pas rentables à récolter et il sera préférable de les faire pâturer (des américains et des canadiens prolongent leur pâturage jusqu’en Décembre grâce au maïs sur pied) ou de les broyer. Pour le pâ turage, il faut le réaliser au fil lorsque l’épi est sec (septembre environ) et ne pas laisser plus de 2t/ha de résidus dans la parcelle. Il faut aussi être très vigilant à ce que le sol soit bien ressuyé (pas de soucis pour le moment).

 ·         Entrez dans les parcelles

Il ne faut pas s’en tenir à l’observation des plantes en bordures. Leur gabarit et leur état ne reflètent pas forcément le reste de la parcelle.

·         Observez les plantes, du plus général au plus précis

-hauteur moyenne et hétérogénéité, eau encore présente dans la tige lorsqu’on la casse,

- état des feuilles : vertes, jaunes, desséchées ; au-dessus, au niveau et au-dessous de l'épi, évolution récente de leur état,

- estimer le pourcentage de plantes ayant un épi, estimer le nombre de grains par épi, estimer le nombre de grains par m² (ne pas prendre en compte les grains avortés),

- apprécier l'état d'avancement du grain : amidon laiteux, pâteux, présence de la lentille vitreuse à l'extrémité du grain…

Le grain, s’il y en a, son nombre par m² et son stade, est déterminant pour statuer. Sur des maïs desséchés suite au déficit hydrique, il est toujours délicat de prendre la décision d’ensiler. Dans tous les cas, la décision doit être prise en fonction du grain pondéré par l'état de l'appareil.

En deçà de 30% de matière sèche, le silo coulera à coup sûr, entrainant des problèmes de conservation et de pertes de valeurs nutritives. Au-delà de 35% de MS, il sera difficile de tasser le silo entrainant des pertes par mauvaise conservation et l’appétence du fourrage sera réduite.

Vous pouvez situer vos parcelles grâce à la grille d’aide à la décision (source : ARVALIS) pour ensiler ou non en fonction des différents critères évoqués ci-dessus. Ceci est un nouveau bloc de texte prêt à accueillir votre contenu.

Vu en plaine : Des maïs ayant été brulé par le soleil sont visibles assez régulièrement. En effet on mesure des températures supérieures à 40 degré la semaine dernière engendrant des conséquences irréversibles sur les maïs. Les symptômes sont presque identiques à un maïs qui aurait gelé. Si la totalité de l’appareil végétatif est brulé, la solution la plus économique reste le pâturage au fil de la parcelle de maïs. Mettre une ensileuse est plus que discutable dans ce type de parcelle vu le coût de l’ensilage.

Parcelle observée à Chemery le 31/07

 Nous observons aussi ces symptômes de brulures sur des maïs irrigués en pleine chaleur (effet loupe)

Un repère simple est pas de feuilles sèches au-dessus de l’épi.

Observer vos grains (lorsqu'il y en a) pour piloter votre date de récolte

L'estimation de dates de récolte du maïs peut s'affiner en suivant l’aspect du grain en milieu d’épi. En effet, en fonction des proportions que représentent les différents amidons dans le grain, nous pouvons estimer le MS. Pour cela, il est nécessaire de répéter l'observation à plusieurs endroits de la parcelle.

Vous pouvez utiliser...

Plus d'informations

Stocks fourragers : faites votre bilan, modèle disponible dans le guide alternatives fourragère

Les conditions climatiques de l’année laissent présager des déficits en fourrages comme pour l’année 2018. Les stocks suite à trois années 2016, 2017 et 2018 difficiles climatiquement étaient au plus bas cet hiver notamment en filière allaitante et petits ruminants. La météo fraiche de ce printemps ayant limité la pousse de l’herbe dans les prairies n’a pas arrangé les choses. En revanche, les ensilages précoces et les foins semblent corrects en rendement et bons en qualité. La météo a été très favorable à la réalisation des foins cette année. En ce qui concerne la paille, les désherbages d’automne en céréales ayant cogné les cultures, le nombre d’épis m2 est plutôt faible ce qui sous-entend qu’il faut s’attendre à un rendement en paille inférieur à d’habitude. La sécheresse actuelle a rendu les prairies inexploitables pour une grande partie et engendré des dégâts sur les maïs ensilages.

 

  • Vérifiez vos stocks d’ensilage de maïs, foin, paille et autres fourrages.
  • Soyez vigilant sur la quantité de paille récoltée cette année et de vos besoins.
  • Valorisez au mieux les ensilages d’herbe récoltés au printemps.
  •   Semer dès que possible des dérobées ou positionnez-vous sur des co-produits afin de combler les manques de fourrages.

 

AGENDA : analyse matière sèche / journées techniques

       Mardi 13 Août de 10h à 12h lors du TP maïs commun SCEL/BC/GDA

Apporter vos échantillons - Analyse à posteriori à Blois. Résultat sous 2/3 jours par mail ou sms.

       Mercredi 21 Août de 10 h à 12h à Mondoubleau

Antenne du Perche de la Chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher - Analyse à posteriori à Blois. Résultat sous 2 jours par mail ou sms.

       Vendredi 30 Août de 10 h à 12h à Mondoubleau

Antenne du Perche de la Chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher - Analyse à posteriori à Blois. Résultat sous 2 jours par mail ou sms.

       Mardi 13 Aout de 10h à 12h – Tour de plaine maïs commun SCEL/BC/GDA

Rendez-vous essai variétés maïs ensilage en face de Metabraye – GAEC Croiseau – Savigny/Braye - à confirmer

        Mardi 24 Septembre matin - Journée de l’élevage en Sologne – Yvoy le marron

        Mercredi 6 Novembre 2019 de 13h30 à 17h30- Journée porte ouverte Herbe et Fourrages

4 ateliers : Présentation de l’exploitation ; Méteil/semis prairie sous couvert ; Betterave ; tourteau et huile de colza de ferme.

GAEC de la Hallaudière - La Hallaudière - Couetron au Perche

Nos documents à télécharger

Retrouvez le flash maïs ICI

Retrouvez le prix des analyses ICI

Retrouver l'observation des grains ICI

Retrouvez l'info Fourrage - échange paille / fumier  ICI

Vos outils