Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Signature de la convention pour une observation mutualisée de l’agriculture

Le lundi 26 novembre dernier, la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher, la Direction Départementale des Territoires de Loir-et-Cher, la Mutuelle Sociale Agricole Berry-Touraine et l’Observation de l’économie et des territoires se sont réunis pour signer une convention quadri partite sur la mise en place d’une observation mutualisée de l’agriculture dans le département. Le but de cette convention est d’obtenir des données fiables et récentes sur le monde agricole.

L’agriculture est soumise à énormément de changements et mutations depuis plusieurs années maintenant. L’environnement agricole est en constante évolution et influe sur la profession, amenée à s’adapter continuellement, mais également sur les territoires, notamment en Loir-et-Cher ou l’activité agricole demeure solidement implantée. Plus que jamais, l’ensemble des acteurs de la sphère agricole doivent appuyer leurs réflexions et baser leurs actions sur des données récentes, fiables, actualisables et mobilisables à un niveau géographique spécifique. 

 

Actuellement, les données statistiques agricoles, pourtant nombreuses, sont dispersées au sein de plusieurs entités. Certaines d’entre elles sont aussi parfois anciennes, à l’image des informations très détaillées résultant du recensement générale agricole de 2010. Suite à ce constat, la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher, la DDT et la MSA, qui du fait de leur activité disposent chacune de certaines informations, ont décidé de la centralisation d’une partie de leurs données.

Ce regroupement s’effectue afin de mieux connaitre les dynamiques à l’œuvre dans le domaine agricole, et par conséquent, améliorer l’accompagnement des professionnels et de leurs partenaires.

 

L’Observation de l’économie et des territoires, de par son expérience de la collecte, du traitement et de la diffusion de l’information, facilitera cette mutualisation puisqu’il centralisera et exploitera les données dans le respect de l’intérêt général.

 

Ce nouveau partenariat, à l’importance capitale pour le suivi du monde agricole, permettra une analyse précise des territoires et des populations. La connaissance des exploitations et des besoins agricoles pourra être approfondie, disponible de manière plus simple et représentée sous des formes illustrées tels que des graphiques ou des cartes au sein de la plateforme web Pilote41 pour les acteurs de la convention. 

 

Le renforcement de ce partage de données est une ambition commune de l’ensemble des parties prenantes afin d’obtenir une analyse précise des territoires composant le Loir-et-Cher et notamment le suivi des terres agricoles.