Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture de Loir-et-Cher > Nos actualités > Les vendanges tirent à leur fin !

Les vendanges tirent à leur fin !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dans le Loir-et-Cher, les vendanges ont débuté la première semaine de septembre pour s’achever la première semaine d’octobre. « Nous sommes sur des récoltes encore très précoces cette année. Cela est dû à un été très chaud et ensoleillé qui a contribué à des vendanges d’une belle maturité » indique Anne Buchet, responsable du pôle Viticulture / Œnologie de la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher.

L’année 2019 a en effet été marquée par des températures très élevés (+ 1.8 c° sur la moyenne des 12 derniers mois) et une sécheresse extrême (avec des déficits de 150 à 200 mm sur 12 mois).  Nous sommes passés par des épisodes de froid au printemps avec une période de gel étalée sur 5 semaines du début avril à début mai ce qui a entrainé la mise en service des tours anti-gel  et  des épisodes de canicules extrêmes sur 3 périodes en juin juillet et aout. « Globalement, on peut dire que la période de gel du printemps aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus dramatiques conclut Anne Buchet. L’appellation Touraine n’a subi quasiment  aucun dégât. C’est cependant moins vrai concernant l’appellation Cheverny et Vendômois pour lesquelles on déplore quelques pertes. Cependant  contrairement à ce qui était estimé, les vignes se sont bien sorties de ces épisodes de gel ! ». 

L’été 2019 a ensuite été chaud, ensoleillé et sec dès la mi-juin, ou les vignes ont brusquement été privées d’eau courant juillet et aout.

Malgré les conditions sèches de cet été, le rendement s’annonce correct, excepté pour les secteurs ayant subi le gel  de printemps ou ayant fortement souffert de la sécheresse estivale.

Pour les vins blanc, ils possèdent notamment un bel équilibre des acides et un potentiel aromatique frais et assez fruité. Pour les sauvignons, ils se révèlent thiolés avec des notes d’agrumes et de fruits blancs.

Pour les vins  rouges,  les rendements sont moindre cette année mais avec une excellente qualité. Les tanins sont murs et les vins affichent des couleurs franches et foncées tirant sur le violet. On remarque également des notes de fruits frais sans aller jusqu’au « confituré ».  Pour  les vins rosés, même si ceux-ci se révèlent très aromatiques avec de beaux équilibres, la couleur du vin est assez prononcée.

« De manière générale, les vendanges se sont très bien déroulées dans le département, même si un peu de pluie juste avant les récoltes aurait été la bienvenue. Les vignes affichent un excellent état sanitaire, ce qui a permis aux viticulteurs de prendre leur temps pour effectuer de belles vendanges. » Conclut Anne Buchet.