Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture de Loir-et-Cher > Nos actualités > La démarche qualitative des fromages caprins

La démarche qualitative des fromages caprins

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

En Loir-et-Cher, on dénombre quatre fromages reconnus sous signe de qualité. Le Selles-sur-Cher, le Sainte Maure de Touraine et le Valençay sont reconnus sous le signe de qualité AOP (Appellation d’Origine Protégée) et le Trèfle du Perche sous signe de CCP (Certificat de Conformité Produit).

Petit zoom sur chacun d’entre eux.

 

Le Selles-sur-Cher a été reconnu AOP en 1975 ! Sa croûte naturellement cendrée à la poudre de charbon de bois lui confère un gout unique et reconnaissable, tout comme sa texture fraiche et fondante. Sa production s’étale à cheval sur trois départements : le Loir-et-Cher, l’Indre et le Cher.

Le Sainte-Maure de Touraine est reconnaissable à sa paille gravée au nom du producteur et insérée dans le cœur du fromage. On le retrouve également dans plusieurs départements qui sont l’Indre-et-Loire, l’Indre, la Vienne et le Loir-et-Cher. Il a obtenu son AOP en 1990 et est connu dans la France entière pour son goût savoureux.

Le Valençay se caractérise quant à lui par une pâte fondante, blanche et lisse ainsi qu’une fine croute cendrée. Produit dans l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Cher et le Loir-et-Cher, ce fromage a obtenu son AOP en 1990 et pèse en moyenne 220g. Le petit Valençay, déclinaison miniature de l’original, pèse quant à lui 110g.

Reconnu CCP depuis 2005, le Trèfle du Perche est un fromage récent. Sa production s’étend sur une partie de quatre départements composant le Perche: le Loir-et-Cher, l’Eure-et-Loir, l’Orne et la Sarthe. Gris cendré, ce fromage a un poids minimum de 130 grammes et doit obligatoirement être vêtu de sa bague.

 

Ces quatre fromages caprins sont emblématiques de la région Centre-Val de Loire et notamment du Loir-et-Cher. Ils sont tous reconnus dans le cadre d’une démarche qualitative, qu’il s’agisse d’une CCP ou d’une AOP. Mais pourquoi ces différentiations de signe de qualité ? « Dans le cadre d’une AOP, on reconnait une valeur ancestrale, une antériorité qui donne l’opportunité au fromage d’être reconnu pour sa durabilité. Pour le trèfle du Perche, un fromage plus récent, son ancienneté ne lui permet pas d’accéder à l’AOP. Cependant, en passant par un CCP, cela permet de valoriser le cahier des charges et le plan de contrôle respectés par les producteurs, gage de la qualité et de l’origine du produit » indique Benoit FOISNON, Conseiller Caprins à la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher.

Ces signes de qualité permettent ainsi de préserver un patrimoine culturel et gastronomique tout en proposant un signe distinctif sur le marché. C’est également une garantie d’origine et l’assurance que le produit a été fabriqué selon un savoir-faire précis et provient d’une aire géographique délimitée.

« En Loir-et-Cher, nous avons ces quatre appellations qui permettent le rayonnement du savoir-faire, de la qualité et du professionnalisme des exploitants. Mais nous avons également de nombreux producteurs fermiers qui produisent des fromages de qualité mais dont le circuit de commercialisation est différent puisqu’ils vendent principalement en direct ou sur les marchés en local.»