MAEC 2019

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Pays de La Châtre en Berry a déposé un nouveau projet auprès de la Région Centre-Val de Loire, visant à poursuivre l’ouverture des MAEC en 2019. Pour les agriculteurs intéressés, deux réunions d’information sont proposées : Jeudi 17 Janvier à 14H à la salle des fêtes de Sainte-Sévère et Jeudi 24 Janvier à 14h à la salle Charles Brillaud à Argenton sur Creuse (rue Charles Brillaud, près du musée de la Chemiserie).

Ainsi, des agriculteurs qui n’auraient pas pu s’engager lors des années précédentes, auront la possibilité de le faire cette année.

Depuis 2011, le Pays de La Châtre en Berry porte un projet agro-environnemental permettant aux agriculteurs volontaires de s’engager dans des cahiers des charges visant à préserver et améliorer la qualité environnementale du territoire. Plusieurs partenaires techniques accompagnent les agriculteurs volontaires dans cette démarche : l’ADAR-CIVAM, la Chambre d’agriculture de l’Indre et Indre Nature.
Depuis 2015, de nouveaux types de cahiers des charges MAEC permettent d’engager les exploitations agricoles dans des contrats de 5 ans, avec différents types d’actions possibles : préservation de la flore des prairies naturelles, réduction de l’utilisation des pesticides sur les cultures, préservation du bocage et développement de haies hautes favorables à la biodiversité, fauche tardive, etc.

En 2019, l’enveloppe représente 1,6 millions d’euros potentiellement mobilisables pour les agriculteurs du territoire et différentes MAEC seront accessibles :

  • MAEC à l’échelle de l’exploitation :

o MAEC Polyculture-élevage (147.13€/ha)
o MAEC Système Herbager (80€/ha de prairie permanente) avec comme critères : +80% SAU en herbe, plus de 10 UGB et un chargement inférieur à 1,4UGB/ha
o MAEC Grandes cultures (74€/an)
Au total depuis 2015 c’est près de 5.4 millions d’euros,
150 exploitations engagées,
775 ha de prairies,
365 km de haies.

  • MAEC à l’échelle de la parcelle :

o « fauche tardive au 10 juillet » (217.76€/ha)
o « prairies fleuries » : où devront être présentes un certain nombre de plantes indicatrices d’une biodiversité remarquable (66.01€/ha)
o « haies » : sont éligibles les haies hautes, ou les haies basses qu’on laissera monter en haies hautes (360€/km)
o « ripisylves » (haies de bord de cours d’eau). Cette nouvelle mesure est également accessible aux agriculteurs déjà engagés en MAEC mais qui n’avaient pas pu contractualiser leurs haies en bord de cours d’eau. (852€/km)
Afin d’assurer la réservation d’une enveloppe financière suffisante auprès de l’Etat et de la Région Centre Val-de-Loire, il est vivement recommandé aux agriculteurs intéressés de se manifester avant lors d’une des réunions ou en contactant directement les animateurs.


Contacts :
Chambre d’Agriculture de l’Indre :
Laura Barbonnais – 02 54 61 61 32 - laura.barbonnais@indre.chambagri.fr
Plus d’informations : www.pays-lachatre-berry.com Rubrique MAEC.