Vous êtes ici : Accueil > AgroEnvironnement > Ecophyto en Centre-Val de Loire > Groupes 30000 > En Eure-et-Loir

En Eure-et-Loir

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Groupe 30 000

Depuis 2017 et dans le cadre du plan Ecophyto II (maintenant Ecophyto II+), il est possible de constituer des groupes d’agriculteurs (minimum 8 agriculteurs, maximum 20) souhaitant s’engager dans une démarche d’innovation des pratiques et d’obtenir la labellisation « groupe 30 000 ».
Ces « Groupes 30 000 », sont mobilisés autour d’un projet commun de réduction significative de l’utilisation, des risques et des impacts des produits phytosanitaires également décliné à l’échelle de chaque exploitation.
Ces groupes sont nécessairement accompagnés par un animateur de leur choix et le programme des travaux (suivi individuel, réunions collectives, tests au champ…) est construit et validé par l’ensemble des membres. Les groupes 30 000 labellisés peuvent obtenir des financements publics pour prendre en charge certains coûts, notamment l’animation.

Durant 3 ans, les membres du collectif s’engagent à mettre en œuvre le programme d’actions du groupe co-construit. Dans ce cadre ils mettent en œuvre un plan d’actions collectif et individuel visant à répondre à la problématique du groupe avec des objectifs de réductions de produits phytosanitaires. L’animation doit permettre de proposer un appui collectif et individuel notamment par des échanges d’expériences avec d’autres groupes, des actions de formation, de démonstration et de communication.

Quel intérêt de se positionner dans ces « groupes 30000 » ?

  • Bénéficier d’un accompagnement individuel et collectif,
  • Initier ou renforcer les leviers agronomiques dans la conduite de ses cultures à l’échelle du système de culture,
  • Faciliter l’accès à des financements pour des investissements matériels permettant de réduire l’utilisation ou l’impact des phytosanitaires,
  • Développer des systèmes robustes et innovants, moins dépendants des intrants pour être plus performants
  • Partager et expérimenter avec d’autres agriculteurs pour sécuriser ses changements de pratiques,
  • Bénéficier des acquis d’autres groupes (DEPHY, etc.),
  • Développer des actions de communications vers le monde agricole et le grand public.

Contact

Sébastien SALLÉ
Conseiller Environnement-Qualité de l'eau
02 37 24 45 57
s.salle@remove-this.eure-et-loir.chambagri.fr

fil d'actu

  • Au programme : état structural du sol, nombre et diversité des vers de terre, analyse microbiologique et nématodes puis mise en place de LEVAbags pour observer...

  • Observer les couverts permanents de lotier, trèfle et luzerne après la récolte du colza

  • Cet été, Etienne, Fabrice et Marie-Laure vont implanter chacun 3 bandes de couverts en interculture longue en vue d’étudier leur comportement et différents...

  • Récolte du colza associé avec du trèfle blanc chez un des membres. Il est prévu d’implanter un blé en semis direct dans le trèfle à l’automne.